La bande élastique (1936 )

Tous les titres :

Bande Élastique (La)

Black Mountain (The)

Compagnons de la peur (Les)

Dans la plus stricte intimité

Deux portes sur la mort

Fer de lance

Fille sans nom (Une)

Homme aux orchidées (L')

Ici radio New York

Je vous regarderai mourir

Voix du mort (La)

Titre anglais : The Rubber Band .

La bande élastique de Rex Stout est une histoire de trahison, comme on en trouve chez Conan Doyle (Le signe des quatre) ou Agatha Christie.  Des gens, dans le passé, ont conclu un pacte.  Un des complices a trahi les autres, mais lequel ?  Passons en revue les principaux suspects.

Le marquis de Clivers n'est pas, d'abord, présenté d'une manière très sympathique, mais c'est tout de même un aristocrate et peut-être y a-t-il un préjugé de classe sociale chez Rex Stout.  Les aristocrates ne peuvent pas être réellement des coupables.  Clivers fait preuve d'une certaine honnêteté.  Il reconnaît tout de suite avoir été George Roxley et accepte de payer pour le cheval.  Ses réticences viennent du fait qu'il a déjà payé une forte somme, ce que nous ignorons au début.  Petit détail qui plaide pour Clivers, il adore jardiner, alors que nous avons déjà testé, dans La plus stricte intimité et Deux portes sur la mort, une théorie selon laquelle ce qui représente le jardinage et la bonne cuisine est positif, en principe, dans les Nero Wolfe.

Clara Fox impressionne par sa beauté et sa voix agréable.  La beauté n'est pas une garantie totale d'honnêteté chez une femme, mais s'il n'y a aucune indication négative donnée par l'auteur, c'est quand même un indice dans la bonne direction.

En plus, une relation semble s'ébaucher entre Clara et Francis Horrocks.  Horrocks, un beau jeune homme doté de tous les talents et de toutes les vertus a toutes les allures du prince charmant parfait.  Peut-être le préjugé de classe sociale qui joue en faveur de Clivers joue-t-il aussi en faveur d'Horrocks ?  L'union entre Clara Fox et Francis Horrocks ne peut faire autrement que d'être une union rêvée, comme celle de Claire d'Arlange et Albert de Commarin dans L'affaire Lerouge d'Émile Gaboriau.  A moins d'erreurs, ces deux-là ne peuvent pas être coupables.

Robert Muir est déprécié par l'auteur, mais ce n'est pas parce qu'il est le meurtrier.  Il s'agit, en quelque sorte, d'une sélection entre les prétendants de Clara Fox.  Muir est un vieillard qui convoite une jeune femme.  Ce genre de truc était mal vu au début du vingtième siècle.  L'auteur ne lui fait pas de cadeau.  Muir est laid, antipathique et d'une moralité plutôt douteuse, puisqu'il s'occupe des pots-de-vin dans son entreprise.  Il joue le rôle de l'amoureux éconduit, par rapport à Francis Horrocks.

Anthony Perry, le coupable de l'histoire, est plutôt sympathique, au début.  On croit qu'il protège Clara Fox.  Les seuls petits indices négatifs que nous avons est qu'il est plutôt antipathique à Archie Goodwin et qu'il est refusé comme client par Nero Wolfe.  Si Wolfe le refuse comme client, c'est pour ne pas être obligé de défendre un coupable.  Prémonition !

Perry a commis des crimes graves.  Il a trahi ses comparses et gardé l'argent de Clivers pour lui.  Il a commis deux meurtres et en aurait commis d'autres.  Sa culpabilité ne fait pas de doute, son châtiment non plus.  Pourquoi faire un procès ?  C'est Clivers qui abat Perry.   Le châtiment de Perry est si bien mérité que Nero Wolfe peut parler de "meurtre justifié".   Ce genre de scène, très bonne d'un point de vue dramatique, est planifiée par l'auteur.  Il serait un peu ennuyeux que tous les romans se terminent par l'arrestation des criminels par la police.  Les auteurs sont des inventeurs.  Ils varient la conclusion de leurs histoires pour conserver l'intérêt du lecteur.

Haut de la page

Arbuthnot.

Vice-président de la Seaboard Corporation.

Barber.

Avocat de Wolfe.

Barish, Miss.

Trentaine d'années; nez épaté; secrétaire de Muir; triste; aime pas Clara Fox parce que celle-ci est jolie, tandis qu'elle est laide.

Brenner, Fritz.

Cuisinier et valet de chambre de Nero Wolfe.

Brown. 

Mêlé à une des affaires de Nero Wolfe.

Cather, Orrie.

Travaille pour Wolfe.

Clivers.

Marquis de; Anglais; aux États-Unis en mission officielle concernant la délimitation des zones d'influence anglaises et américaines en Extrême-Orient; adore jardiner; 64 ans; dans sa jeunesse a passé plusieurs années en Australie, en Amérique du Sud et dans l'Ouest des États-Unis; répugne à tuer les animaux; tire fort bien au pistolet; porte toujours un automatique; lord; espèce d'ambassadeur; = George Roxley; ancien général anglais; sa fortune s'élève au moins à 50 millions de dollars; déplaisant; pair d'Angleterre; visage rouge brique; yeux gris; pas de lobe à l'oreille droite; trinque avec Wolfe; ne nie pas avoir été George Roxley; prétend avoir déjà payé; d'accord pour payer pour le cheval; a payé 1 million de dollars à Coleman; un des plus habiles diplomates d'Angleterre; accusé du meurtre de Walsh; abat Perry [justice expéditive].

Coleman. 

Surnommé l'Élastique; chef d'une bande à laquelle appartenait Gilbert Fox; = Anthony Perry.

Cramer.

Inspecteur principal; gros; mâchonne des cigares.

Devor.

Capitaine de la police.

Donvag. 

Voisin de Victor Linquist; fermier.

Durkin, Fred.

Travaille pour Wolfe; marié.

Foltz, Slim.

Policier, de la Brigade Criminelle.

Fox, Clara.

Voix très agréable; son père a été tué en France; mère morte en 1926; fille de Lola et Gilbert; cliente de Nero Wolfe; travaille à la Seaboard Corporation; très jolie; décidée; défend Horrocks; amoureuse d'Horrocks; accusée d'avoir volé 30,000 dollars à Muir; chargée du service des télégrammes; 26 ans; célibataire; très jolie; plus intelligente que Miss Barish ?; nymphe.

Fox, Gilbert. 

Mari de Lola; père de Clara; ancien membre de la Bande Élastique; dit Gil.

Fox, Lola. 

Mère de Clara; cousait des robes pour un grand magasin; femme de Gilbert.

Frisbie.

Du Bureau du District Attorney.

Goodwin, Archie. 

Discrétion infinie; assistant de Wolfe; aime pas Perry ?; pèse 180 livres; croit pas à la culpabilité de Clivers; aime pas Keems parce que celui-ci veut prendre sa place; jaloux de Horrocks.

Heath.

Sergent; policier.

Hitchcock, Ethelbert. 

Anglais; correspondant de Wolfe à Londres.

Hombert. 

Commissaire de la Police de New York; crie tout le temps.

Horrocks, Francis.

Jeune diplomate; mesure au moins 6 pieds; blond; yeux bleus; habillé de façon parfaite; possède une canne, un chapeau et des gants; neveu et héritier de lord Clivers; adore Clara Fox; se fait nommer à l'ambassade d'Angleterre à Washington pour être près de Clara Fox; amoureux de Clara.

Horstmann, Theodore.

Jardinier de Nero Wolfe.

, John.

Policier.

Keems, Johnny. 

Travaille pour Wolfe; jeune; élégant; passe ses cheveux à la "gomina"; porte des guêtres; déprécié.

Linquist, Hilda. 

Grosse fille solide; fille de Victor; frère mort; elle et son père vont recevoir de l'argent de Clivers.

Linquist, Victor.

Connaissance de Harlan Scovil; dit Vic; ancien membre de la Bande Élastique; fermier au Nebraska; soixantaine d'années; malade; sa ferme est lourdement hypothéquée; père de Hilda; va recevoir de l'argent de Clivers.

Loedenkrantz. 

Policier.

Molen, William.

Dit La Tortue; vieux; a gagné un cheval au poker; a vendu son cheval pour permettre à Roxley de fuir.

Morley, Dick.

Du Bureau du District Attorney.

Muir, Robert.

Le plus ancien vice-président de la Seaboard Corporation; chargé des pots-de-vin; possède 28,000 actions de la Seaboard valant 2 millions de dollars; taille moyenne; cheveux gris; yeux bruns; oreilles pointues; tient à accuser Clara Fox; laid comme un pou; antipathique; a tenté d'abuser de Clara Fox; intelligent en affaires; fou de rage; pardessus trop jeune pour lui; mauvais caractère [ressemble à un amoureux éconduit. Ne convenait pas].

Murger. 

Libraire.

Panzer, Saul. 

Travaille pour Wolfe; petit; débrouillard; physionomiste; célibataire; long nez.

Perry, Anthony D.

Membre du conseil d'administration de la banque de Wolfe : la Metropolitan; président de la Seaboard Corporation; yeux gris-bleu; regard vif et réservé; mâchoire inférieure solide; cheveux gris; front haut; 60 ans environ; croit à l'innocence de Clara Fox ?; amoureux de Clara Fox ?; en réalité Coleman l'Élastique; avait gardé l'argent de Clivers pour lui seul; avait engagé intentionnellement Clara Fox pour la surveiller; meurtrier de Harlan Scovil et Michael Walsh; essaie de tuer Wolfe; tué pas Clivers [justice expéditive].

Purvill, Bill. 

Policier; mêlé à l'affaire Brown.

Rowcliff.

Lieutenant; policier.

Roxley, George. 

Connaissance de Harlan Scovil; a tué un homme; condamné à être pendu; en réalité appartient à une riche et noble famille anglaise; a promis la moitié de sa part d'héritage à ceux qui l'aideraient à s'évader; s'est enfui grâce à la Bande Élastique; en réalité la marquis de Clivers.

Scovil, Harlan. 

Plus de 6 pieds; habillé en cow-boy; visage tanné; fermier; voix douce; chique; vient du Wyoming; se méfie des femmes; célibataire; ancien membre de la Bande Élastique; tué de 5 balles par Perry; environ 60 ans.

Skinner.

District Attorney; nez pointu; petits yeux de rat.

Stebbins, Purley. 

Détective; de la Brigade Criminelle.

Vollmer.

Médecin de Nero Wolfe.

Walsh, Michael. 

Tout petit; connaissance de Harlan Scovil; dit Mike; 60-70 ans; vêtu simplement; dur d'oreille ?; Irlandais; gardien de George Roxley; a aidé Roxley a fuir; a été entrepreneur de constructions; ses affaires ont périclité; végète; actuellement gardien de nuit; assassiné par Perry.

Wawter, Miss. 

Réceptionniste à la Seaboard Corporation depuis 18 ans; laide; voix désagréable.

Wolfe, Nero. 

Joue aux fléchettes pour perdre du poids; génie; ne sort jamais; gros; excellent détective; ne méprise pas l'argent; refuse Perry comme client; sympathie pour Clara Fox; corps énorme; quasi-impossibilité de quitter sa maison; aime le jaune; supporte pas Keems plus de dix minutes; refuse de serrer la main de Perry; antipathie pour Hombert.

Woolf, S.J.

Caricaturiste ou journaliste au Times.

Haut de la page

- 1 -

Wolfe était assis à son bureau et buvait de la bière. 

[J'aimerais avoir des actions dans la compagnie qui lui fournit sa bière]


- 2 -

- [Archie Goodwin] Va [Saul Panzer] au coin de la rue, chez Allan le droguiste. Téléphone, d'une cabine, au bureau central de police que tu as entendu une détonation dans un chantier de la 55e Rue … Si on te demande ton identité, réponds que tu es le roi Édouard. Vite.

[…]

Je [Archie Goodwin] passai par la cuisine où Saul m'apprit qu'il avait téléphoné à la police, mais qu'il n'avait pu convaincre le sergent qu'il était le roi Édouard.


- 3 -

- [Archie Goodwin] […] Le directeur de La Gazette a envoyé le Secrétaire d'État au diable - au téléphone, bien entendu. […] Hombert est allé voir Clivers, au Portland; il lui a parlé de sa visite chez vous [Nero Wolfe]; le marquis a répondu qu'il ferait beau si le temps ne se gâtait pas. Enfin, Cramer prétend que si vous ne parlez pas, il vous ouvrira en deux. […] Quant à nos deux clientes, elles sont à bout de résistance nerveuse, et je crains un pugilat, d'un instant à l'autre. Fritz est parti, lui aussi, sur le sentier de la guerre. Il ne veut plus de Saul et de Johnny dans sa cuisine. 

[Anarchie]


- 4 -

- [Nero Wolfe] […] un meurtre justifié [celui de Perry] […] 

Haut de la page