Maigret : La péniche aux deux pendus (1936)

Arthur Aerts, dans La péniche aux deux pendus de Georges Simenon, est bien puni pour l'erreur qu'il a commise d'épouser une femme bien plus jeune que lui.  Emma l'avait épousé pour son argent et s'est dépêchée de le tromper.

Emma et son amant Émile Gradut décrit comme une «petite crapule malsaine, antipathique», ont formé le projet d'éliminer le mari pour s'emparer de sa fortune, mais il n'y a aucune chance au monde pour qu'un truc semblable fonctionne.  Les amants ne trouvent pas le magot et Emma se suicide après avoir été abandonnée par Gradut qui sera capturé plus tard par la police.

La culpabilité des accusés ne fait pas de doute, le châtiment non plus.  Justice expéditive pour Emma et justice conventionnelle pour Gradut.

Haut de la page

Aerts, Arthur. 

Patron de l'Astrolabe; ivrogne; Belge; 60 ans; possède 100,000 francs; tué par sa femme.

Aerts, Emma.  

Deuxième femme d'Arthur; Strasbourgeoise; 40 ans; a épousé son mari pour son argent; [mauvaise femme]; trompe son mari; pute; maîtresse d'Émile Gradut; a tué son mari; s'est suicidée quand elle a été abandonnée par Gradut.

Aerts, Joseph.  

Fils en première noce d'Arthur; patron de remorqueur à Anvers.

Aerts, Théodore.  

Fils en première noce d'Arthur; associé de Joseph.

Claessens.  

Ivrogne; charretier de l'Astrolabe.

Gradut, Émile.  

Chauffeur à bord de l'Aiglon VII; 23 ans; amant d'Emma Aerts; la frappe et l'abandonne.

Haut de la page