La fiancée de Fu Manchu (1933)

Tous les titres :

Fiancée de Fu Manchu (La)

Fille de Fu Manchu (La)

Marque du singe (La)

Mystères du Si-Fan (Les)

Mystérieux docteur Fu Manchu (Le)

Piste de Fu Manchu (La)

Prophète au masque d'or (Le)

Résurrection de Fu Manchu (La)

Singe bleu (Le)

Yatagan turc (Le)

Dans La fiancée de Fu Manchu de Sax Rohmer,  le docteur Fu Manchu,  secrètement réfugié dans sa propriété de Sainte-Claire-de-la-Roche, située près de la Riviera française, toujours à ses projets de domination du monde, multiplie les preuves de ses détestables talents.  Non seulement fabrique-t-il de l'or et compose-t-il le fameux élixir de longue vie longtemps recherché par les alchimistes, mais il se livre aussi à des expériences sur des variétés rares de plantes tropicales; des insectes comme les guêpes, les fourmis, les mille-pattes, les mouches et les araignées; et même sur des créatures humanoïdes.  Un insecte de sa création, croisement entre la mouche tsé-tsé et une sorte de puce, peut transmettre une infection possédant à la fois les caractéristiques de la peste et de la maladie du sommeil.  De nombreuses morts sont déjà à déplorer.  Appelé en renfort pour combattre le fléau, le docteur Petrie est lui-même atteint par le mal mystérieux.  Survivra-t-il ?  Denis Nayland Smith et Alan Sterling devront pénétrer jusqu'au coeur du repaire de Fu Manchu pour éventuellement sauver Petrie.

Avant de sombrer dans le coma, Petrie avait apparemment réussi à mettre au point un médicament appelé la préparation 654.  Malheureusement, il était le seul à savoir comment l'utiliser.

La forteresse scientifique de Fu Manchu est un formidable dédale dans lequel des cloisons étanches pourraient retenir longtemps une armée captive, mais dont l'équilibre est cependant fragile, car une brusque chute de la température ambiante aurait pour conséquence la mort rapide des créatures qui y grouillent.

 Fu Manchu est secondé dans ses entreprises par ses inévitables dacoïts, par sa belle et dangereuse fille Fah-Lo-Suee, de même que par une autre mystérieuse complice connue sous le nom de Fleurette.  Cette dernière aurait été rigoureusement choisie pour donner un fils au maître, mais les sentiments et les hasards de la vie peuvent contrecarrer les plans les mieux conçus.  Alan Sterling semble vraiment épris de la séduisante Fleurette.  La jalousie, comme l'amour, pourrait nuire à Fu Manchu.  Fah-Lo-Suee, malheureuse du rôle important attribué à Fleurette, envisage de trahir son père.

Fu Manchu peut, au moyen d'une potion dont il a le secret, provoquer chez un sujet humain un état semblable à la mort.  Le patient étant ramené à la vie, au moment opportun, à l'aide d'un antidote.  Fu Manchu utilise ce pouvoir afin de kidnapper quelques-uns des plus grands génies de l'humanité.  De nombreux scientifiques, officiellement morts, sont en fait obligés de servir le docteur chinois.

Une autre drogue de l'arsenal de Fu Manchu transforme n'importe quelle personne en un esclave docile, qui devient alors victime de la Bénédiction de la Vision Céleste.  La Bénédiction permet à Fu Manchu de s'assurer des complicités jusque dans les hautes sphères de la société si bien que, même capturé par ses ennemis, le Chinois parvient toujours à s'échapper.

Deux épisodes mettent en lumière la manière chevaleresque avec laquelle les auteurs voyaient les combats au début du vingtième siècle.  Denis Nayland Smith et Alan Sterling ont chacun une occasion de tuer Fu Manchu et pourtant ne le font pas.  C'est que, à chaque fois, le Chinois n'était pas en état de se défendre et que, selon les règles anciennes, un homme d'honneur ne pouvait pas tuer un adversaire désarmé.  C'est une conception des choses pas mal moins à la mode de nos jours.  Un Fu Manchu épargné par ses ennemis se sent évidemment obligé de leur rendre la pareille.  De nombreux adversaires échappent ainsi à la mort, ce qui donne à l'auteur l'occasion d'écrire quelques romans de plus.

Haut de la page

Ascheim.

Professeur.

Brisson.

Docteur; porte des lunettes; Français; barbu.

Cartier.

Médecin français; petit; visage rond et barbu.

Chamrousse, M.

Préfet; fonctionnaire posé; barbe grise; voix sèche et précise; petit; Français.

Councell, Watson.

Médecin; Anglais; décédé; alchimiste; auteur de l'Apologia Alchymiae.

Cunha, Santos de.

Argentin; +- complice de Fu Manchu; millionnaire.

Dubonnet, Mme.

Vieille; femme de charge.

Ebber, Ernst von.

Spécialiste des sous-marins; prisonnier de Fu Manchu.

Ericksen, Henrick.

Prisonnier de Fu Manchu; censé être mort; a découvert les rayons Ericksen; esprit européen le plus brillant dans la sphère de la radio.

Fah-Lo-Suee.

Grande et mince; gracieuse; traits ciselés d'une façon classique; lèvres d'un modelé parfait; yeux incroyablement longs en forme d'amande brillants comme des pierres précieuses; voix indolente; belle; élégance patricienne; sang-froid admirable; mince main d'ivoire; légère et souple comme une danseuse professionnelle; yeux verts; fille unique de Fu Manchu; pouvoirs hypnotiques; Chinoise; démarche lente, souple, féline; dite la princesse.

Fleurette.

Bras, épaules et dos magnifiques; la plus délectable teinte de brun; cheveux ondulés d'un acajou somptueux; sirène ?; silhouette parfaite; jolie; visage parfait; grands yeux bleus ou violets frangés de sombre; très jeune; minuscule fossette sur son menton ferme et rond; mystérieuse; maîtresse d'un riche Égyptien ?; actrice ?; pas plus de 18 ans ?; voix musicale; parle français, italien, espagnol, arabe et chinois; dite Pétale de Rose; a du sang oriental et occidental; a été choisie par Fu Manchu pour lui donner un fils; amoureuse d'Alan Sterling; a reçu une éducation remarquable; fille de Kâramaneh et de Petrie; avait été enlevée à ses parents par Fu Manchu; va épouser Alan Sterling ?; "La fiancée de Fu Manchu".

Foli.

Avocat français de Fu Manchu; un des plus grands avocats français; silhouette imposante; près de soixante-dix ans; visage jaune et ridé; petite moustache blanche; minuscule barbiche; grosses lunettes; représente Fu Manchu depuis plus de quarante ans; très voûté; voix rude et stridente; complice de Fu Manchu; victime de la Bénédiction de la Vision Céleste; livré à la justice.

Fu Manchu.

Docteur; synonyme de Satan; mal immuable; éternel ?; maigre; terrible; puissant; figure jaune; yeux verts brillants; ressemble à Seti 1er roi d'Égypte; majestueux; âgé mais sans âge; mesure largement six pieds; mandarin de haut rang; voix gutturale; parle un anglais parfait; fou étincelant; autoritaire; dignité féline; hypnotiseur; dents jaunes; monstrueux; super-ennemi; Chinois; le plus grand médecin que le monde ait jamais connu; ongles longs; ignore le remords; n'a qu'une parole; faux nom = marquis Chuan; indifférence pour la vie humaine; se bat pour son idéal; administrait la province de Ho Nan sous le règne de l'impératrice; parent de ceux qui ont jadis gouverné la Chine; sa place dans l'ordre de la nature peut être comparée à celle qu'occupait le Prétendant en Angleterre; a droit légitimement de porter le titre de prince; titulaire de diplômes de quatre universités; docteur en philosophie et en médecine; parle toutes les langues des peuples civilisés; en fuite grâce à la complicité de maître Foli.

Furneaux.

Français; commissaire de police.

Ghat, Gana.

Méchante figure jaune; yeux rapprochés légèrement obliques; dacoït; Birman; chef des gardes du corps de Fu Manchu; tué par Alan Sterling.

Hohlwag.

Docteur; de Berlin; lui et Ascheim ont découvert l'hormone le principe de la vie.

Kâramaneh.

Femme de Petrie; très belle; encore jeune; a fait partie de l'entourage de Fu Manchu; d'un côté de pur sang arabe.

Kreisler, Fritz.

Ancien prince héritier.

Krus, Emil.

Professeur; de Berlin; la plus grande autorité vivante en médecine tropicale, Allemand; célèbre; mort.

Mahdi Bey.

Propriétaire de la demeure de Sainte-Claire; vieux docteur arabe; tuteur de Fleurette; très intelligent; a pratiqué la médecine à Alexandrie; très fortuné; +- complice de Fu Manchu.

Narcomb, Frank.

Sir; a été médecin de la couronne d'Angleterre; un des plus grands bactériologistes d'Europe; a été ami d'Andrew Sterling; censé être mort; prisonnier de Fu Manchu; incroyablement âgé; visage maigre marqué par les rides de la souffrance; complètement chauve; crâne curieusement ratatiné.

Peko.

Le plus vieux ouistiti du monde; visage minuscule et ratatiné; appartient à Fu Manchu; petit.

Petrie.

Malade; docteur en médecine; cheveux noirs largement striés de gris; ami d'Alan Sterling; modeste; mari de Kâramaneh; père de Fleurette; Anglais; d'une très bonne famille; de souche saine, nette et équilibrée [hérédité]; tenu en haute estime par Fu Manchu.

Quinto, Victor.

Restaurateur; méridional.

Rorke, Manston.

Sir; de l'École de médecine tropicale; un des grands pontes; mort; veuf; mémoire remarquable.

Smith, Denis Nayland.

Sir; ex-commissaire adjoint de la police métropolitaine; un des plus vieux amis de Petrie; un des cerveaux de premier ordre d'Europe; grand et mince; yeux ardents et perçants; très énergique; visage émacié cuit par le soleil; super-policier; se tiraille le lobe de l'oreille quand il réfléchit; yeux gris d'acier; endurance physique phénoménale; ton péremptoire; manières brusques; fume la pipe.

Sterling, Alan.

Fils d'Andrew; né dans le Middle West américain; a fait ses études à Edimbourg; chasseur d'orchidées; ami de Petrie; cherche de nouvelles espèces de plantes pour la Botanical Society; a souffert d'hématurie; plein de vigueur; meurtrier de Gana Ghat; amoureux de Fleurette; va épouser Fleurette ?; le narrateur.

Sterling, Andrew.

Écossais; docteur; père d'Alan.

, Thérèse.

Soeur; infirmière; petite; fragile; visage pâle et enfantin; foi aveugle.

Trenck, Herman.

Docteur; cheveux gris; porte la barbe; célèbre botaniste hollandais; prisonnier de Fu Manchu; censé être mort.

Van Rembold.

Ingénieur des mines; prisonnier de Fu Manchu; censé être mort.

Yamamata.

Complice/prisonnier de Fu Manchu; scientifique; recherches physiologiques; jeune; intellectuel japonais; yeux pénétrants et plein d'humour; parle un anglais parfait; maître en jiu-jitsu; dents étincelantes.

Haut de la page

- 1 -

- [Nayland Smith] […] Il [un insecte] possède précisément certains caractères de glossina, la mouche tsé-tsé ! notamment les ailes, qui sont typiques. […] Mais pouvez-vous imaginer, Sterling, qu'il a les pattes et la tête d'une mouche de sable incroyablement grosse ? Cette chose est un cauchemar, un anachronisme; c'est une sorte de gigantesque puce volante ! 


- 2 -

Une araignée noire, dont le corps avait la taille d'un gros pamplemousse, des pattes couvertes de piquants qui devaient avoir un empan de cinquante centimètres, était posée sur une litière paraissant putréfiée et dans laquelle je remarquai plusieurs os; elle nous observait avec des yeux qui brillaient comme des diamants dans la lumière tamisée.

Comme nous approchions, elle avança légèrement. A ne pas s'y tromper, elle nous regardait; elle était douée d'intelligence !


- 3 -

Cela avait une énorme tête sur d'énormes épaules. La tête était chauve et la figure tout entière, le tronc et les membres brillaient d'humidité comme la peau d'un ver de terre. Les bras étaient massifs; mais je vis que les mains étaient difformes, les doigts palmés et les pouces à peine présents.

Les jambes étaient disproportionnées avec ce tronc puissant, elles étaient ramassées, minuscules et se terminaient par des pieds d'une dégoûtante couleur rose - des pieds beaucoup plus petits que ces énormes mains, mais également palmés.

Plantés dans l'effarante face nue et brillante, tout près d'un nez aplati aux narines distendues, deux yeux minuscules lançaient dans ma direction [à Alan Sterling] un regard rouge et meurtrier.


- 4 -

Tout ce que je [Alan Sterling] puis dire pour défendre mon inaction, c'est que, en face du docteur Fu Manchu à ma merci et insensible, je savais bien que ma raison et mon sang de Celte se fussent mis en révolte contre moi, que quelque chose de profond dans ma conscience m'ordonnait de ne pas le toucher.

Le Mal suprême était devant moi, sur son trône, à ma merci - c'était peut-être l'approche la plus intime de Satan incarné que ce monde troublé ait jamais connue. Et, peut-être pour cette raison, inviolable.

Je n'osais pas lever le doigt contre lui - et je le savais !

[Moralisme :  un héros n'a pas le droit de tuer un ennemi désarmé.]


- 5 -

- [Fu Manchu] […] la tâche d'un réformateur est une tâche dans laquelle il n'y a pas de sommeil - pas de repos. Celui qui l'accomplit est toujours dans le passé et il se déplace sur un sentier sans fin. Lui-même est seul - il regarde toujours vers l'avenir. Vous [Denis Nayland Smith] m'avez combattu; mais, comme vous êtes aussi infatigable que moi, vous m'avez stimulé, vous m'avez mis en échec. Mais vous ne pouvez ni empêcher le nuage de crever ni étouffer le volcan. Je peux tomber - grâce à vous. Mais ce que j'ai construit demeure, solide comme le granit.

Haut de la page