En-tete de pages
Page d'accueil
 A venir   Aide   Autos   Contact   Liens  
 Livres   Nouveautés  Photos

Page sur Pierre Saurel

 

Le cadavre regardait la télé (1981)

 

menu_saurel_titres

Tous les titres :

01 La mort frappe deux fois

03 Mademoiselle Pur-sang

04 Allô ...  Ici la mort !

05 Cadavre regardait la télé (Le)

06 Tueur à répétition

09 Abeille amoureuse (L')

20 Vieille est folle (La)

23 Payé pour tuer

25 Mystère de la cloche de verre (Le)

29 Murs du silence (Les)

30 Absolution

32 Homme à abattre (Un)

33 Chauffard en liberté

37 Carnage

40 Cirque de la mort (Le)

41 Évadés du pen (Les)

42 Meurtre au téléphone

43 Autostoppeuses

44 On demande une victime

46 Cercueil à louer

 

 

 

                   
Classement de sites - Inscrivez le vôtre!

 

 

Personnages

Beaulac, Michel.

Jeune; ex-policier; travaille pour Robert Dumont; juron préféré : carabine; adjoint de Dumont; grand; a tué un voleur de banque.

Beauséjour.

Amant de l'ex-femme de Victor Gauvin; a de l'argent.

Bernier.

Inspecteur; ancien supérieur de Robert Dumont; dirige l'escouade des homicides de la police municipale; caractère exécrable; en partie responsable de la démission de Robert Dumont

Dumont, Robert.

Policier manchot; n'est plus de la police officielle; a ouvert sa propre agence; enquêteur privé; songeait à se marier; la femme qu'il aimait a été assassinée : Nicole Poulin; hargneux; en veut à tout le monde; perdu goût à la vie; surnommé le bon diable; bâti comme un colosse; visage de dur; toujours prêt à rendre service; a perdu une partie de son bras gauche; devenu taciturne et renfermé; affecté par la mort de Nicole Poulin; possède une prothèse; dit Bob.

Gauvin, Victor.

Beau salaud; comptable; a commis des détournements de fonds aux dépens de la compagnie Prince; pas poursuivi mais congédié; a été amant de Marianne Tanguay; a enjôlé Lorraine Prince; Don Juan; beau parleur; un peu plus de quarante ans; crapule; intéressé par l'argent; divorcé depuis quelques années; son ex-femme vit avec Beauséjour.

, Jean-Louis.

Policier en uniforme; jeune.

Marois.

Détective; grand; bâti en athlète; de la police officielle.

Poulin, Nicole.

Jeune; rêvait de devenir vedette de cinéma; ancienne secrétaire au bureau du Manchot [Voir Allô … Ici la mort !].

Prince, Lorraine.

Jeune sœur de Marianne Tanguay; a passé presque toute sa jeunesse dans les couvents; a hérité de son père; travaille pas; dépense passablement; voulait épouser Victor Gauvin; droguée.

Raymond, Euclide.

Vieux; brave homme; doux; fume la pipe; veuf; homme de confiance de Marianne Tanguay; plus vieil employé de la compagnie Prince; juron : tournevis.

Riendeau, Lionel.

Petit jeune; ami de Lorraine Prince; cheveux longs; chandail sale; jeans; barbe; drogué; contestataire; ou Grégoire Riendeau ?; malpropre; fournit la drogue à Lorraine Prince.

, Rita.

Secrétaire de l'agence de Robert Dumont.

Sirois.

Détective; de la police officielle; colosse; quarantaine d'années.

Tanguay, Bernard.

Comptable; sympathique; timide; mari de Marianne; jeune.

Tanguay, Marianne.

Beaux cheveux blond cendré; jeune; née Prince; sœur de Lorraine Prince; jolie; a pris la direction de l'entreprise familiale à la mort de son père; a été la maîtresse de Victor Gauvin; femme de Bernard.

Varin, Candine.

Très jolie; blonde; bien maquillée; un peu grande; un peu forte; presque un colosse; cuisses grasses mais très appétissantes; grasse; 161 livres; cinq pieds onze pouces; dite Candy; aurait voulu devenir policière; souplesse surprenante; s'adonne à presque tous les sports; fait du judo et du karaté; sans gêne; nouvelle employée de Robert Dumont; détective; grosse fille; statuesque; mademoiselle; vamp.

 

 

Haut de la page

Commentaires

Un ancien amant de Marianne Tanguay tente de faire chanter celle-ci, maintenant mariée.  Rien n'arrête cet homme, puisqu'il s'est aussi arrangé pour séduire la jeune soeur de Marianne.

On trouve parfois, dans un roman, un personnage particulièrement déprécié : voleur, escroc, maître-chanteur, coureur de dot, etc.  Ce quidam, que tout le monde déteste, ne vit généralement pas assez longtemps pour profiter du fruit de ses crimes.  Voir aussi, par exemple, La dame au diamant bleu de Jean Ray (Fred Archer).

 

 

Haut de la page

Extraits

- 1 -

Et les souvenirs refaisaient surface dans la mémoire de Robert Dumont. Il se rappelait le jour où cette femme colossale [Candine Varin] avait demandé à entrer dans la police. On l'avait engagée, oui, mais comme simple employée de bureau, en lui laissant cependant un petit espoir.

- Peut-être qu'un jour on décidera d'augmenter notre effectif, d'engager des femmes constables.

Dumont s'était tout de suite plu en compagnie de cette grosse fille qui avait son franc parler, qui aimait la vie, qui savait rire, tout en étant parfois très sérieuse.

C'est surtout le côté athlétique de Candine qui avait intéressé Dumont. Candy, comme il l'avait baptisée, s'adonnait à presque tous les sports. Si elle n'avait pas été si grande et si grosse, elle aurait pu devenir une reine de beauté. Elle avait un corps splendide, même si on y trouvait un peu trop de bourrelets. 

- 2 -

- [Candine Varin] […] J'ai travaillé dans des restaurants comme serveuse, mais, depuis une couple d'années, je suis monitrice. J'enseigne le sport et la culture physique. Croyez-le ou non, monsieur « chose » [Robert Dumont], mais j'ai même appris le ballet. Au début, c'était pas bien beau. Aujourd'hui, je danse pas la mort du cygne, mais je peux faire la mort du singe.

Et elle se mit à rire. 

- 3 -

À sept heures, le Manchot était déjà debout. Après avoir pris sa douche, il installa sa prothèse, après avoir fixé à l'intérieur un micro miniature. Le fil longeait son bras gauche et allait jusqu'à la poche de sa chemise, où il portait un magnétophone pas plus gros qu'un paquet de cigarettes et capable d'enregistrer durant une heure.

- 4 -

La voiture de Michel [Beaulac], tout comme celle du Manchot, était munie d'un appareil téléphonique. Quelques secondes plus tard, il avait la secrétaire, Rita, au bout du fil.

- Ici Michel. Essayez de rejoindre monsieur Dumont par son "Bell-boy" [télé-avertisseur].

- 5 -

Lionel [Riendeau] […] : cheveux gras, jeans sales, fume du pot et conteste tout. La plupart du temps, il ne sait pas pourquoi, mais il conteste. Il suit tous les mouvements le moindrement révolutionnaires, il part en croisade et même en guerre contre tout ce qui le dérange. Une chose est certaine, il est en guerre contre l'eau, le savon et les débarbouillettes.

- 6 -

- [Candine Varin]  Hé, dis donc, tu sais pas à qui tu as affaire ? Tu dois être nouveau dans la police, toi. D'ailleurs tu es tout jeune. Un policier qui a encore la couche aux fesses.

Elle éclata de rire, puis ajouta :

- Mais tu es beau garçon et tu me plais.

- Allez donc vous dessoûler chez vous, fit brusquement l'agent.

Haut de la page

Ce site a été développé avec Explorer 6 en mode 800

Ce site a été développé avec Explorer 6 en mode 800 * 600 pixels et avec Explorer 7 en mode 1440 * 900 pixels.

© Jean Pelletier 2003-2016 pour le site internet.

© respectif pour chacun des auteurs cités.