La maison du grand péril (1935)

Tous les titres :

Chemin des dieux (Le)

Dame au diamant bleu (La)

Ermite du marais du diable (L')

Gardiens du gouffre (Les)

Maison du grand péril (La)

Temple de fer (Le)

Trois cercles de l'épouvante (Les)

La maison du grand péril de Jean Ray est une de ces histoires, comme Le signe des quatre de Conan Doyle, où quelqu'un a trahi ses complices, dans le passé et où les victimes viennent se venger plusieurs années plus tard.

John Lanning a été trahi par sa femme, Margaret Shrimp, qui s'est enfuie avec Philéas Rummy.

Le prince Sardar a été trahi par Ruth Branican, qui lui a préféré lord Branican.

A la suite de ces trahisons, Lanning et Sardar ont été capturés par des prêtres indigènes, qui les ont torturés et transformés en monstruosités.  Lanning et Sardar n'ont pu s'échapper qu'après plusieurs années, pour venir se venger à la manière terrible des indigènes.

Une partie de la punition des traîtres de l'histoire a été de vivre dans la terreur le reste de leurs jours.

Une hypothèse.  La punition semble avoir été encore plus sévère pour lady Branican, que pour Margareth Shrimp.  C'est peut-être que Margareth Shrimp s'est contentée de vivre avec Philéas Rummy en tant que servante, alors que les Branican ont été jusqu'au mariage.  Le double mariage de lady Branican méritait une punition plus dure.

Haut de la page

Baby Sweet. 

Femme encore jeune et très jolie; simple d'esprit sans une ombre de malice; pensionnaire de l'asile Ste Ann; blessée par Sardar.

Branican. 

Lord; mari de lady Ruth Branican; ancien chargé de mission en Perse; a été pauvre; a épousé sa femme pour son argent; a dénoncé Sardar et John Lanning aux prêtres indigènes en complicité avec sa femme; survit.

Branican, Ruth.  

Lady; menacée de mort; sainte femme; femme du lord; jeune encore; visage fané mais agréable; vêtements démodés; cheveux blonds magnifiques; traits fins et fatigués; sauvée de la mort par Harry Dickson; un tantinet naïve comme toutes les épouses honnêtes; plutôt avare; tenait son mari au courant de ses dépenses; fortune personnelle; morte la gorge tranchée; fille de Sir Lanning; mariée secrètement avec Sardar; mariée une autre fois avec lord Branican; complice de son mari pour dénoncer Sardar et John Lanning; assassinée par Sardar.

Crown, Mrs.  

Aime qu'on apprécie sa cuisine; gouvernante de Harry Dickson.

Dickson, Harry. 

Célèbre; détective; capable de forcer des serrures; a sauvé la vie du docteur Mirwahr en Iran; grands corps; meurtrier du prince Sardar [justice expéditive; protection des victimes].

Goodfield.  

Superintendant; de Scotland Yard; ami de Harry Dickson.

Jasper. 

Détective privé; associé de Mac Ferson.

Lanning, John. 

Large visage blême; yeux d'alose; regard glauque et opaque qui inspire une invincible répulsion; figure singulièrement répugnante; sale tête; hideux visage lunaire; très petit; gros; presque aussi large que haut; tête énorme; voix horrible; yeux de pieuvre; Sir; père de Ruth Branican; riche commerçant anglais; assassiné par des fanatiques peu de temps après le mariage de sa fille; mort d'une maladie aux poumons; mari de Margareth Shrimp; a été pauvre garçon de ferme; a été dans l'armée des Indes; a fait fortune en Afghanistan; a adopté la religion de Sardar; prêtre; torturé par les prêtres indigènes; dénoncé par lord Branican.

Mac Ferson. 

Détective privé; associé de Jasper.

Matton. 

Directeur de l'asile Ste Ann à Dulwich; petit homme à figure poupine; manières affables.

Mirwahr. 

Pas lourd et d'une désespérante lenteur; marche courbé en s'aidant d'un long bâton de pèlerin; immense cape; visage grave et intelligent; âge indéfinissable; figure d'un jaune luisant tirant presque sur le vert; aspect inquiétant; bouche immense; nez recourbé en bec-de-corbin; yeux magnifiques; ami de Harry Dickson; docteur [pas nécessairement en médecine]; sourcils fins et arqués comme ceux d'une jolie femme; étranger; savant; longs doigts effilés; lourd et trapu.

Rommy, Philéas. 

Ancien propriétaire d'un magasin d'articles pour mariniers; mort; avare; rapace; ladre; de mauvaise composition; usurier; dit Phil; demi-frère de John Lanning; a enlevé Margaret Shrimp et a vécu avec elle comme maître et servante; mort d'une maladie du cœur terrifié par Sardar et John Lanning; [amant d'une femme mariée].

Sardar. 

Prince; plus petit qu'un enfant de dix ans; grand-prêtre des divinités de la montagne; hideux mais intelligent; a fait la fortune de John Lanning; gnome; éperdument riche; bon et intelligent; marié secrètement avec Ruth Branican; son mariage a été dénoncé aux prêtres indigènes par lord Branican; torturé avec John Lanning; avait condamné le docteur Mirwahr à mort; tué par Harry Dickson [justice expéditive].

Shrimp, Margaret.  

68 ans; servante de Phil Rummy pendant 30 ans; hospitalisée à l'hospice Ste Ann à Dulwich; héritière de Phil Rummy; ancienne fille de ferme; avare; méchante mais dévouée; facultés mentales en déclin; aucun héritier; atteinte du mal de Pott; en partie paralysée; petite; noiraude; teint d'une pâleur cireuse; dite Meggy; femme de John Lanning; mère de Ruth Branican; femme parjure; terrifiée par Sardar et John Lanning; survit.

Wills, Tom.

Jeune homme; élève de Harry Dickson.

Wolton.

Officier de police; de la brigade fluviale; vieille connaissance de Harry Dickson; inspecteur.

Haut de la page