Les gardiens du gouffre (1932)

Tous les titres :

Chemin des dieux (Le)

Dame au diamant bleu (La)

Ermite du marais du diable (L')

Gardiens du gouffre (Les)

Maison du grand péril (La)

Temple de fer (Le)

Trois cercles de l'épouvante (Les)

Les gardiens du gouffre de Jean Ray est une histoire qui met particulièrement en scène les indigènes d'Amérique latine.

Une des motivations de la colonisation était la découverte des trésors des peuples primitifs.  Il existe quantités de légendes sur les trésors cachés et perdus des Mayas, Incas et autres.  Jean Ray exploite ce thème, en montrant que les criminels sont capables de bien des atrocités, pour s'emparer des fortunes oubliées.

Dans leur enquête, Harry Dickson et Tom Wills, sont confrontés à ce qu'on rencontre bien souvent dans les contrées sous-développées : la misère et la criminalité.

Franklin Duchemin était un criminel.  Il a été puni par là où il avait péché, enseveli sous un amas de pierres précieuses.

Haut de la page

Chat-Tigre (Le). 

Bandit mystérieux; origine française; gentleman cambrioleur; choisit ses victimes parmi les grands par amour du risque; prévient du moment de ses forfaits; ne tue pas ?; génial; donne aux institutions charitables; aimé par le peuple; en réalité Franklin Duchemin.

Crown, Mrs.  

Gouvernante de Harry Dickson.

Dickson, Harry.

Aspect sévère; ami de Walter Somerville; grand détective; haute silhouette; déguisé en Su-Su [Chinois].

Ducane.  

Lady; vieille pie bavarde; connaissance d'Ethel Somerville.

Duchemin, Franklin.  

Ancien secrétaire de Sir Hamilcar Royglott Doughtorby; a usurpé l'identité de Royglott Doughtorby; Canadien français; a été artiste lyrique; as du déguisement; aussi le Chat-Tigre; a connu Walter Sommerville; âme torve; coquin; a assassiné Royglott Doughtorby; a assassiné en tant que Chat-Tigre; responsable de la mort d'Indiens Tihu; voulait supprimer Harry Dickson et Tom Wills; enseveli sous un amas de pierres précieuses par le chef des Tihu; mort; [justice expéditive].

Manuele.  

Propriétaire d'une ferme "hantée" au Pérou; devint fou il y a 20 ans; mort.

Renard, Paul. 

Entre deux âges; grand; visage bronzé; belle allure; reporter du journal Le Flambeau; fausse identité; en réalité Franklin Duchemin.

Rodribuez, Fernando.  

Capataz; jovial et de mine avenante; rude; dirige un convoi de chariots au Pérou; ne tient pas compte des races; a fait deux ans d'université à Lima.

Royglott Doughtorby, Hamilcar. 

Baronet; savant de marque; grand vieillard; aspect imposant; autoritaire; indispose Dickson; voix glaciale; possède une émeraude volée aux Indiens Tihu : le Soleil Vert; vieux crocodile; en réalité mort il y a bien des années à Lima; remplacé par Franklin Duchemin.

Soames.  

Maître d'hôtel de Sir Royglott Doughtorby; obséquieux; complice de son maître; tué par un piège dans la maison de Sir Royglott; [justice expéditive]; victime de Franklin Duchemin.

Somerville, Ethel. 

22 ans; indépendante; solitaire; fortune personnelle; fille de Walter Somerville; enlevée; avait été kidnappée par Franklin Duchemin; rentrée chez elle; sauvée par Harry Dickson.

Somerville, Walter. 

Père d'Ethel; explorateur; mort; connaissait Doughtorby; connaissait une partie du secret de la Vallée d'Argent.

Wills, Tom. 

Élève de Harry Dickson; se déguise en Li-Ping [petit Chinois].

Haut de la page

- 1 -

C'était un affreux Chinois aux yeux chassieux [Harry Dickson déguisé], aux regards torves, dont la bouche s'ouvrait sur une épouvantable carie dentaire, due à l'usage immodéré de l'opium. Une lamentable défroque, mi-européenne, mi-asiatique, couvrait ses membres étiques 


- 2 -

Au loin, on voyait les sveltes silhouettes des grands voiliers nitratiers allemands tendre leurs mats et leurs vergues aux voiles carguées vers la faucille claire de la lune; de gros cargos anglais et américains sommeillaient sur l'eau comme des bêtes repues : de temps à autres, les voix avinée des matelots en bordée parvenaient jusqu'à nos deux héros [Tom Wills et Harry Dickson]


- 3 -

- [Fernando Rodriguez] […] des Chinks [des Chinois] […]


- 4 -

- [Fernando Rodriguez] […] gueules de citron [des Chinois] […]

Haut de la page