Témoin à charge (1933)

Tous les titres :

A.B.C. contre Poirot

À l'hôtel Bertram

Affaire Prothéro ( L')

Aventure de l'"Étoile de l'Ouest" (L')

Aventure de l'appartement bon marché (L')

Aventure du tombeau égyptien (L')

Cadavre dans la bibliothèque (Un)

Cartes sur tables

Chat et les pigeons (Le)

Cheval à bascule (Le)

Cheval pâle (Le)

Cinq heures vingt-cinq

Cinq petits cochons

Club du mardi (Le)

Couteau sur la nuque (Le)

Crime d'Halloween (Le)

Crime de l'Orient-Express (Le)

Crime de Regent's Court (Le)

Crime du golf (Le)

Demoiselle de compagnie (La)

Destination inconnue

Dernière énigme (La)

Disparition de Mr. Davenheim (La)

Dix petits nègres

Double péché

Drame en trois actes

Énigme du testament de Mr. Marsh (L')

Enlèvement du Premier Ministre (L')

Flux et le reflux (Le)

Géranium bleu (Le)

Guêpier (Le)

Heure zéro (L')

Homme au complet marron (L')

Indice de trop (Un)

Indiscrétions d'Hercule Poirot (Les)

Jeux de glaces

Lingots d'or (Les)

Maison biscornue (La)

Major parlait trop (Le)

Mémoire d'éléphant (Une)

Meurtre au champagne

Meurtre de Roger Ackroyd (Le)

Meurtre en Mésopotamie

Meurtre sera commis le ... (Un)

Mort avait les dents blanches (Le)

Mort n'est pas une fin (La)

Mort sur le Nil

Motif contre occasion

Mrs Mac Ginty est morte

Mystère de Hunters's Lodge (Le)

Mystère du bahut espagnol (Le)

Mystère du vase bleu (Le)

Mystérieuse affaire de Styles (La)

N. ou M.

Némésis

Noël d'Hercule Poirot (Le)

Noyée au village (Une)

Nuit qui ne finit pas (La)

Pendules (Les)

Pension Vanilos

Plume empoisonnée (La)

Poignée de seigle (Une)

Poirot joue le jeu

Poirot quitte la scène

Pouce de saint Pierre (Le)

Poupée de la couturière (La)

Quatre (Les)

Quatre suspects (Les)

Rendez-vous à Bagdad

Rendez-vous avec la mort

Retour d'Hercule Poirot (Le)

Rêve (Le)

Sanctuaire d'Astarté (Le)

Sept cadrans (Les)

Seuil ensanglanté (Le)

Signal rouge (Le)

S.O.S.

Témoin indésirable

Témoin muet

Témoin à charge

Trio à Rhodes

T.S.F.

Train bleu (Le)

Tragédie de Mardson Manor (La)

Train de 16 h 50 (Le)

Troisième fille (La)

Vacances d'Hercule Poirot (Les)

Vallon (Le)

Vol d'un million de dollars de bons

Extrait du recueil Témoin à charge

Témoin à charge d'Agatha Christie est un curieux texte où le crime semble rapporter.

On peut aborder Témoin à charge de plusieurs façons : soit en le considérant comme une pièce unique; c'est-à-dire en basant notre analyse uniquement sur ce texte-ci; soit comme faisant partie d'un ensemble plus large, l'oeuvre complète d'Agatha Christie.

Si on considère Témoin à charge comme une pièce unique, la conclusion du texte semble être que, pour Leonard Vole le crime a payé.  Aussi on se rend compte que les deux principaux témoins sont les deux accusés : Leonard Vole et Romaine Heilger.  Emily French n'est pas là pour se défendre.  Elle est morte.

Bien sûr, on ne peut pas croire sur parole les deux accusés, qui ont intérêt à mentir pour se disculper.  Le témoignage des accusés ne saurait être objectif.  De ce point de vue, on peut croire que Vole est un escroc qui a toujours eu l'intention de tuer et de voler la vieille dame.  Vole exagère sûrement la sympathie que lui témoignait Emily French, c'est plutôt lui qui insistait pour fréquenter la vieille femme.

Témoin à charge, considéré comme une pièce unique, est le récit d'une fraude qui a réussi, mais il est peut être prématuré de conclure qu'Agatha Christie approuvait ce genre de chose, parce que ce texte peut aussi être vu comme n'étant qu'une partie de l'oeuvre de la romancière.

De ce dernier point de vue, le texte devient plus objectif.  Les personnages n'existent pas.  Il n'y a en fait qu'un seul personnage, c'est Agatha Christie, qui passe ses messages par l'intermédiaire de son texte et de ses créatures.  Certains faits et certaines affirmations prennent alors un relief particulier.

Le choix du nom de la victime Emily French, autrement dit Emily-la-Française est-il vraiment innocent ?

L'autre étrangère de l'histoire est particulièrement spectaculaire.  D'une actrice autrichienne comme Romaine Heilger, on peut s'attendre à tout, comme de commettre des meurtres ou faire de faux témoignages.  Chez Agatha Christie, les artistes et les étrangers sont généralement dépréciés.  Romaine Heilger devait nécessairement être ce qu'elle était pour faire ce qu'elle a fait.  Sur les acteurs, artistes et étrangers, lire Cinq petits cochons, Le couteau sur la nuque, Jeux de glaces, Le cadavre dans la bibliothèque, La maison biscornue, Drame en trois actes, Le vallon.

On doit prendre au sérieux le fait qu'Emily French ait manifesté l'intention d'épouser Leonard Vole ou qu'elle ait pu le considérer comme un fils adoptif.  Agatha Christie a parlé ailleurs des mésalliances et de l'adoption.  Elle désapprouvait les deux.

Armés de ces nouveaux faits, on pourrait conclure qu'Emily French a été victime de sa propre imprudence, ce qui expliquerait en partie la clémence dont semble bénéficier Leonard Vole.  Emily French a eu tort de nouer des liens trop intimes avec ce jeune homme inconnu, de le laisser s'occuper de ses affaires, de le désigner comme héritier, de vouloir éventuellement l'adopter.

On peut voir Emily French comme victime de sa propre témérité ou victime de son grand âge.  Les vieilles personnes n'ont pas le jugement et la force de leur vingt ans.  L'un ou l'autre, ça ne change rien pour la victime.

Il ne faut pas nécessairement conclure de l'acquittement de Leonard Vole que la romancière approuvait le fait qu'on assassine des gens pour les voler.  Généralement, Agatha Christie, dans son oeuvre, défend plutôt la loi, l'ordre et la discipline.  Si un auteur écrit cent romans, que quatre-vingt-dix-neuf de ces romans sont parfaitement clairs, logiques et acceptables; alors qu'un seul semble plus ambigu, il faut traiter l'exception justement comme une exception.  On peut classer les romans en trois catégories : les romans normaux, le plus grand nombre; les exceptions explicables, comme Le crime de l'Orient-Express; et les exceptions inexplicables, qui représentent vraiment un très petit pourcentage.  Que des romans soient apparemment inexplicables, ne veut pas nécessairement dire qu'il n'y ait aucune explication, l'explication est simplement inconnue du lecteur.

Agatha Christie a peut-être simplement voulu dire, dans ce texte, qu'il peut arriver à de vieilles personnes d'être victimes de fraudeurs ou de leur propre témérité, comme il peut arriver à des coupables d'être acquittés par les tribunaux.  Ce sont des choses qui peuvent se produire.  Il ne faut pas nécessairement voir d'approbation.

Sur les erreurs judiciaires, lire Le crime de l'Orient-Express et  L'heure zéro.

Sur les questions de testament, lire Motif contre occasion, Témoin muet, et Le crime d'Halloween.

Sur les mésalliances, lire La mystérieuse affaire de Styles, La nuit qui ne finit pas et Mort sur le Nil.

Sur l'adoption et la légitimité des enfants, lire Mrs Mac Ginty est morte, Témoin indésirable, Un Noël d'Hercule Poirot et Jeux de glaces.

Une autre nouvelle, T.S.F., raconte une histoire très proche de celle-ci.  Une autre vieille dame est victime des agissements d'un jeune homme peu scrupuleux.  Dans T.S.F., toutefois, le plan du coupable est contrecarré par la "justice divine".  On ne peut donc pas dire que, chez Agatha Christie, les criminels gagnent toujours.

Haut de la page

, Charles.

Sir; célèbre avocat; défend Leonard Vole.

French, Emily.

Miss; vieille; riche; excentrique; vit presque pauvrement; très avisée en affaires ?; volontaire; assassinée; a légué sa fortune à Leonard Vole; voulait épouser Leonard Vole ?; plus de 70 ans; considérait Leonard Vole comme un fils adoptif ?; victime de Leonard Vole.

Harvey, George.

Ami de Leonard Vole.

Heilger, Romaine.

Grande; teint pâle; pommettes hautes; cheveux d'un noir profond; étrangère; étrange; très calme; actrice; a un mari encore vivant dans un hôpital psychiatrique; maîtresse de Leonard Vole; magnifiques yeux noirs; très dangereuse; Autrichienne; faux nom = madame Mogson; conduite immorale; se fait pour passer pour la femme de Vole; véhémente.

Mackenzie, Janet.

Femme de chambre d'Emily French; vieille; chien de garde pour sa maîtresse; aimait pas Leonard Vole.

Mayherne, Mr.

Petit; méticuleux; impeccablement habillé; a un pince-nez; dandy; regard gris et perçant; intelligent; avocat des plus réputés; avocat de Leonard Vole; pragmatique; pas émotif; marié.

Vole, Leonard.

Jeune; escroc ?; situation financière difficile; 33 ans; beau garçon; sportif; a perdu sa mère jeune; s'occupait des affaires d'Emily French; accusé du meurtre d'Emily French; acquitté; était réellement coupable

Haut de la page

- 1 -

Une femme extraordinaire [Romaine Heilger]. Une femme très dangereuse. Les femmes, ce sont des démons, quand elles portent le fer dans la plaie.


- 2 -

[…] le crime était particulièrement ignoble [l'assassinat d'Emily French] […] 

Haut de la page