La nuit qui ne finit pas (1967)

Tous les titres :

A.B.C. contre Poirot

À l'hôtel Bertram

Affaire Prothéro ( L')

Aventure de l'"Étoile de l'Ouest" (L')

Aventure de l'appartement bon marché (L')

Aventure du tombeau égyptien (L')

Cadavre dans la bibliothèque (Un)

Cartes sur tables

Chat et les pigeons (Le)

Cheval à bascule (Le)

Cheval pâle (Le)

Cinq heures vingt-cinq

Cinq petits cochons

Club du mardi (Le)

Couteau sur la nuque (Le)

Crime d'Halloween (Le)

Crime de l'Orient-Express (Le)

Crime de Regent's Court (Le)

Crime du golf (Le)

Demoiselle de compagnie (La)

Destination inconnue

Dernière énigme (La)

Disparition de Mr. Davenheim (La)

Dix petits nègres

Double péché

Drame en trois actes

Énigme du testament de Mr. Marsh (L')

Enlèvement du Premier Ministre (L')

Flux et le reflux (Le)

Géranium bleu (Le)

Guêpier (Le)

Heure zéro (L')

Homme au complet marron (L')

Indice de trop (Un)

Indiscrétions d'Hercule Poirot (Les)

Jeux de glaces

Lingots d'or (Les)

Maison biscornue (La)

Major parlait trop (Le)

Mémoire d'éléphant (Une)

Meurtre au champagne

Meurtre de Roger Ackroyd (Le)

Meurtre en Mésopotamie

Meurtre sera commis le ... (Un)

Mort avait les dents blanches (Le)

Mort n'est pas une fin (La)

Mort sur le Nil

Motif contre occasion

Mrs Mac Ginty est morte

Mystère de Hunters's Lodge (Le)

Mystère du bahut espagnol (Le)

Mystère du vase bleu (Le)

Mystérieuse affaire de Styles (La)

N. ou M.

Némésis

Noël d'Hercule Poirot (Le)

Noyée au village (Une)

Nuit qui ne finit pas (La)

Pendules (Les)

Pension Vanilos

Plume empoisonnée (La)

Poignée de seigle (Une)

Poirot joue le jeu

Poirot quitte la scène

Pouce de saint Pierre (Le)

Poupée de la couturière (La)

Quatre (Les)

Quatre suspects (Les)

Rendez-vous à Bagdad

Rendez-vous avec la mort

Retour d'Hercule Poirot (Le)

Rêve (Le)

Sanctuaire d'Astarté (Le)

Sept cadrans (Les)

Seuil ensanglanté (Le)

Signal rouge (Le)

S.O.S.

Témoin indésirable

Témoin muet

Témoin à charge

Trio à Rhodes

T.S.F.

Train bleu (Le)

Tragédie de Mardson Manor (La)

Train de 16 h 50 (Le)

Troisième fille (La)

Vacances d'Hercule Poirot (Les)

Vallon (Le)

Vol d'un million de dollars de bons

La nuit qui ne finit pas d'Agatha Christie est un étrange roman où il ne se passe rien pendant un grand bout de temps.  Une jeune femme et un jeune homme qui s'aiment et qui se marient, on ne fait pas les manchettes avec ça.  Nous ne pouvons pas prétendre avoir découvert toutes les solutions à la première page, mais nous nous doutons bien qu'il doit y a voir quelque chose qui mijote quelque part.

Qu'est-ce qui peut aller mal, dans cette histoire ?  Le mariage semble bien être une mésalliance.  Une riche héritière a épousé un jeune homme pauvre qui pourrait être un opportuniste coureur de dot.  Anciennement le mélange des classes sociales n'était pas tellement approuvé.  Voir Hermann Keyserling.  La femme ou le mari seront-ils coupables ou victimes ?  C'est ce que nous finirons par savoir.

A un niveau un peu plus profond, il peut sembler curieux que Michaël Rogers déteste à ce point Greta Andersen, alors qu'il ne la connaît même pas.  Nous ne pouvons pas dire que nous le prévoyions depuis le début, mais cela ressemble à La mystérieuse affaire de Styles, où le mari et la gouvernante font semblant de se détester, alors qu'ils sont complices.

Comme d'habitude,  les Américains sont représentés comme vivant dans le chaos.  A peu près trois divorces pour deux mariages.  Agatha Christie était contre le divorce.  Des Anglais honorables ne vivraient pas comme ça.

Si nous lisons ce roman au premier degré et que nous acceptons ce qui est écrit, il y a trois coupables, dans cette histoire et les trois sont punis.  

Fenella Guteman est coupable.  Elle aurait dû se marier dans son monde, comme le pensait Andrew Lippincott.  Malheureusement, au moment de l'intervention de Lippincott, l'irréparable avait déjà été commis.

Michaël Rogers est coupable, c'est un coureur de dot.  Ce genre de roman racontant essentiellement des tragédies, les gens heureux n'ont pas d'histoire, il existe toujours une forte possibilité qu'une femme riche soit épousée pour son argent.

Michaël Rogers est ce genre de personnage, mauvais de naissance, dont il existe d'autres spécimens dans la littérature.  Voir, entre autres, Le dossier 113 (Louis de Clameran) d'Émile Gaboriau, Pension Vanilos (Nigel Chapman) et Poirot joue le jeu (James Folliat).  Rogers a commis des délits toute sa vie, un petit vol, suivi d'un plus gros...  Il a assassiné un de ses camarades adolescent pour lui voler sa montre,  puis un collègue de service militaire pour lui voler son argent.  Le destin de Rogers était scellé après le premier meurtre.  Il devait payer pour ce qu'il avait fait.  Il ne connaîtrait jamais la paix pour le reste de ses jours.

Rogers avait atteint le bonheur.  Il avait épousé une femme qui l'aimait.  Il avait de l'argent à volonté.  Il avait tout intérêt à protéger sa femme de son corps, plutôt que de la tuer.  Son comportement est illogique, mais il est logique qu'il ait ce comportement.  Rogers a commis des crimes.  Son mariage est une mésalliance.  Agatha Christie ne voulait pas de la réussite de ce mariage.  C'est Agatha Christie qui contrôle ses personnages.  Si l'on fait l'hypothèse que Rogers s'était mis à aimer réellement sa femme, la punition est d'autant plus grande pour lui.  Elle est morte quand même.  Il l'a perdue.

Greta Andersen est coupable.  C'est une Allemande, une étrangère.  C'est elle qui a suggéré à Rogers d'épouser Fenella Guteman.  Greta Andersen est une mauvaise employée qui a abusé de la confiance de ses patrons.

Quant à savoir si Greta Andersen manipulait Michaël Rogers ou l'inverse.  Il semble assez difficile de donner le premier rôle à Greta Andersen, puisqu'elle joue un rôle très effacé dans la plus grande partie  du roman.  Michaël Rogers a commis sa bonne part de mauvais coups.  Il est livré à la justice.  Il mérite son châtiment.  Rogers ne semble pas une pure victime.

Ce roman est un mélange de La mystérieuse affaire de Styles et de Mort sur le Nil.

Haut de la page

Andersen, Greta.

Dame de compagnie de Fenella Guteman; très belle; grande; blonde; jeune; silhouette aux lignes parfaites; yeux bleu clair; Miss; [mauvaise employée]; Allemande; [détestée par pas mal de gens]; ambitieuse; grand sex-appeal; complice du meurtre de Fenella avec Michaël Rogers; victime de Michaël Rogers; maîtresse de Michaël Rogers.

Barton, Franck.

Oncle Franck; ancien mari de la sœur du père de Fenella Guteman; a jamais voulu travailler; a eu des ennuis une ou deux fois; enfant terrible de la famille ?; extérieur de gangster; sa femme l'a quitté pour se remarier elle est morte depuis six ou sept ans; divorcé; Américain; air égrillard.

Barker, Reuben.

Cousin ou "oncle" de Fenella Guteman; voir William E Pardoe.

Crawford.

Notaire de Fenella Guteman; visage en lame de couteau; Anglais.

, Ed.

Ancien camarade de service militaire de Michaël Rogers; tué et volé par Michaël Rogers.

Guteman, Fenella.

Rousse; révoltée contre sa façon de vivre; dite Ellie; mère morte; père décédé après avoir épousé Cora Van Stuyvesant; aime pas Cora; vingt et un ans; épouse Michaël Rogers; jolie; fragile; sens des affaires; une des femmes les plus riches d'Amérique; Américaine; faux nom = Fenella Goodman; adore l'équitation; morte; victime de Michaël Rogers et Greta Andersen.

Keene.

Sergent; policier.

Lee, Esther.

Mrs; vieille; Bohémienne; grande; cheveux encore noirs; affreuse créature; prédit l'avenir; main crochue; aime beaucoup l'argent; morte; victime de Michaël Rogers.

Lippincott, Andrew P.

Subrogé tuteur de Fenella Guteman; dit oncle Andrew; homme de loi très réputé; d'un certain âge; grand; sec; très collet-monté; désapprouve le mariage de Fenella; vieux renard.

Lloyd, Andrew.

Administrateur de l'entreprise Guteman.

Lloyd, Stanford.

Administrateur de l'entreprise Guteman; second tuteur de Fenella Guteman; banquier; ancien mari de Claudia Hardcastle; divorcé; âgé.

Pardoe, William E.

Le cousin Reuben ?; épaules carrées; traits épais; Reuben Barker ?; Américain.

, Pete.

Ancien jeune camarade de Michaël Rogers; tué et volé par Michaël Rogers.

Phillpot.

Major; riche; s'occupe beaucoup des malheureux; dit Dieu le Père; poil grisonnant; petite moustache; air avenant; vêtements fatigués; la soixantaine; marié; femme impotente; juge de paix.

Phillpot, Gervase.

Ancêtre du major; sa femme une jeune blonde étrangère fut condamnée pour l'avoir empoisonné.

Rogers, Mrs.

Mère de Michaël; respectable et propre; grande; quasi décharnée; cheveux gris; bouche pincée; yeux méfiants; dure; impitoyable; aime beaucoup Michaël; se méfie des goûts de luxe de son fils.

Rogers, Michaël.

Ami de Santonix; affinités avec les Romanichels ?; chauffeur; 22 ans; a été garçon d'hôtel, sauveteur de plage, représentant en encyclopédies, employé dans un jardin botanique; instable; soigne son apparence; vit au jour le jour; dit Mike; a un mauvais côté; épouse Fenella Guteman; père ivrogne; fils de Mrs; ne comprend rien aux affaires; goût du luxe; ambitieux; coupable du meurtre de Pete et de Ed; voleur; [sa conduite n'a pas de bon sens il aurait dû se comporter en mari aimant]; complice de Greta Andersen; meurtrier de Greta Andersen et d'Esther Lee; complice du meurtre de Fenella; responsable de la mort de Claudia Hardcastle; responsabilité amoindrie ?; livré à la justice.

Santonix, Rudolph.

Ami de Michaël Rogers; pommettes empourprées; regard fiévreux; grosses mains mais délicates; architecte; rongé par la maladie; origines incertaines; visage irrégulier et fiévreux; forte personnalité; souvent grossier; tuberculeux; amoral; cruel; arrogant; grande réputation; a du génie; effrayant; possédé par le mal ?; mort.

Shaw.

Docteur; sexagénaire; manières affables.

Thompson, Minnie.

Connaissance de Fenella Guteman; héritière d'une compagnie pétrolière; a épousé en cachette un sauveteur de plage; sa famille a payé deux cent mille dollars pour se débarrasser du mari.

Van Stuyvesant, Cora.

Belle-mère de Fenella Guteman; veuve du père de Fenella; remariée trois fois; Américaine; + de quarante ans; excentrique; séparée de son dernier mari.

Haut de la page

- 1 -

- [Fenella Futeman] Quel homme étrange … Parfois, il me fait peur, Mike.

- [Michaël Rogers] Santonix ? Quelle idée.

- Il y a en lui une cruauté et une arrogance que sa maladie rend dangereuse. Imaginez qu'il nous construise notre maison à l'écart du monde et, que le jour où nous nous y installerons, il vienne derrière notre dos et […] refermant la porte sur lui, nous assassine froidement.


- 2 -

- [Andrew Lippincott] […] Je dois vous [à Michaël Rogers] avouer en toute franchise que vous ne correspondez pas exactement au type d'homme que j'avais rêvé de lui [Fenella Guteman] voir épouser. A l'encontre de sa famille, j'aurais souhaité qu'elle choisit quelqu'un de son entourage, un garçon muni d'un bon bagage […] A mon avis, une même éducation est ce qui assure la base la plus solide pour l'entente entre les époux. 


- 3 -

- [Michaël Rogers] […] la propriété est maudite !

- [Andrew Lippincott] Je vous demande pardon ?

- Les Bohémiens qui s'y étaient installés ont jeté un mauvais sort, avant d'en être chassés. Les villageois l'appellent "Le Champ du Gitan". […] il paraîtrait qu'une femme infidèle y fut tuée avec son amant par son mari, lequel se suicida par la suite. Cela remonte à plusieurs années. Cependant les locataires qui s'y installèrent après ce malheureux couple, n'y demeurèrent jamais longtemps. Une bande de Bohémiens campaient à l'origine sur ce terrain et le jour où les autorités les obligèrent à quitter les lieux, ils laissèrent derrière eux une malédiction qui selon eux devait frapper tous ceux qui s'approcheraient de l'endroit.


- 4 -

- [Rudolph Santonix] […] Allez Mike, prenez votre épouse dans vos bras et passez le seuil pour vous conformer à la tradition.

Rougissant, je [Michaël Rogers] soulevai Ellie [Fenella Guteman] et m'engageai sous le porche. Ce faisant, je trébuchai. Santonix fronça les sourcils, mais ne dit rien.

[Mauvais présage]


- 5 -

- [Michaël Rogers] […] Certains sont nés pour le Bonheur et d'autres pour la Nuit qui ne finit pas. Greta [Andersen], moi je suis de ceux-là. Vous souvenez-vous de cette habitude qu'elle avait de s'asseoir sur ce sofa et de chanter cette vieille ballade écossaise ? : "Chaque matin, chaque nuit, il en est qui naissent pour être heureux". Ça, c'est Ellie [Fenella Guteman], Greta. Elle était née pour le bonheur. "Il en est qui naissent pour être heureux tandis que d'autres sont promis à une nuit sans fin". Mummy savait que j'étais voué à la nuit. [Rudolph] Santonix, aussi. Il se doutait que j'allais m'embourber dans le mauvais chemin, alors que j'aurais pu rester avec Ellie et être heureux moi aussi.


- 6 -

Elle [Mrs Rogers] prononça simplement :

- J'ai essayé, Mike … j'ai essayé du mieux que je pouvais de vous garder en sécurité. J'ai échoué. J'ai toujours craint que cela n'arrive.

- [Michaël Rogers] Ce n'est pas votre faute, Mummy. J'ai pris le chemin qui m'attirait.

[Rudolph] Santonix m'avait dit quelque chose de semblable. Lui aussi, avait eu peur. Et pas plus lui que ma mère ils n'avaient rien pu pour moi. Personne n'aurait rien pu … à part moi, peut-être ? Je ne sais pas. Je n'en suis pas sûr. […]

L'ennui est que j'ai toujours voulu trop de choses, et je les voulais sans avoir à fournir d'effort.


- 7 -

- [Michaël Rogers] Me jugerez-vous [Fenella Guteman] impertinent si je vous propose de prendre le thé dans un café ?

[Non mais incohérent]

Haut de la page