Le cheval pâle (1961)

Tous les titres :

A.B.C. contre Poirot

À l'hôtel Bertram

Affaire Prothéro ( L')

Aventure de l'"Étoile de l'Ouest" (L')

Aventure de l'appartement bon marché (L')

Aventure du tombeau égyptien (L')

Cadavre dans la bibliothèque (Un)

Cartes sur tables

Chat et les pigeons (Le)

Cheval à bascule (Le)

Cheval pâle (Le)

Cinq heures vingt-cinq

Cinq petits cochons

Club du mardi (Le)

Couteau sur la nuque (Le)

Crime d'Halloween (Le)

Crime de l'Orient-Express (Le)

Crime de Regent's Court (Le)

Crime du golf (Le)

Demoiselle de compagnie (La)

Destination inconnue

Dernière énigme (La)

Disparition de Mr. Davenheim (La)

Dix petits nègres

Double péché

Drame en trois actes

Énigme du testament de Mr. Marsh (L')

Enlèvement du Premier Ministre (L')

Flux et le reflux (Le)

Géranium bleu (Le)

Guêpier (Le)

Heure zéro (L')

Homme au complet marron (L')

Indice de trop (Un)

Indiscrétions d'Hercule Poirot (Les)

Jeux de glaces

Lingots d'or (Les)

Maison biscornue (La)

Major parlait trop (Le)

Mémoire d'éléphant (Une)

Meurtre au champagne

Meurtre de Roger Ackroyd (Le)

Meurtre en Mésopotamie

Meurtre sera commis le ... (Un)

Mort avait les dents blanches (Le)

Mort n'est pas une fin (La)

Mort sur le Nil

Motif contre occasion

Mrs Mac Ginty est morte

Mystère de Hunters's Lodge (Le)

Mystère du bahut espagnol (Le)

Mystère du vase bleu (Le)

Mystérieuse affaire de Styles (La)

N. ou M.

Némésis

Noël d'Hercule Poirot (Le)

Noyée au village (Une)

Nuit qui ne finit pas (La)

Pendules (Les)

Pension Vanilos

Plume empoisonnée (La)

Poignée de seigle (Une)

Poirot joue le jeu

Poirot quitte la scène

Pouce de saint Pierre (Le)

Poupée de la couturière (La)

Quatre (Les)

Quatre suspects (Les)

Rendez-vous à Bagdad

Rendez-vous avec la mort

Retour d'Hercule Poirot (Le)

Rêve (Le)

Sanctuaire d'Astarté (Le)

Sept cadrans (Les)

Seuil ensanglanté (Le)

Signal rouge (Le)

S.O.S.

Témoin indésirable

Témoin muet

Témoin à charge

Trio à Rhodes

T.S.F.

Train bleu (Le)

Tragédie de Mardson Manor (La)

Train de 16 h 50 (Le)

Troisième fille (La)

Vacances d'Hercule Poirot (Les)

Vallon (Le)

Vol d'un million de dollars de bons

Une des difficultés auxquelles on est confronté, dans Le cheval pâle d'Agatha Christie, est de savoir à quel genre de roman on a affaire.  S'agit d'un roman fantastique ou d'un roman policier classique ?  Thyrza Grey et ses consoeurs possèdent-elles réellement des pouvoirs surnaturels ?  Selon le genre du roman, la nature des crimes et les coupables peuvent être différents.  On peut avoir des doutes parce que Agatha Christie a déjà écrit des textes à saveur fantastique, comme La poupée de la couturière ou  S.O.S. .

Quoiqu'il en soit, Mr. Venables est suspect d'office, à cause de sa maigreur, de son nez en bec d'aigle et de l'origine incertaine de sa fortune.  Trop suspect pour être réellement coupable est-on porté à envisager.  Venables est connu trop tôt dans le roman.  Il est très possible qu'il s'agisse d'un leurre.

Si Venables est innocent, Osborne est coupable.  Osborne décrit Venables de manière vraiment trop précise.  Ou bien Osborne est un formidable observateur, ou il ment.  On ne connaît pas très bien la nature des crimes, au début.  En tant que pharmacien Osborne connaît très bien les poisons et les médicaments.  Il aurait pu être payé pour mettre des poisons dans des médicaments destinés à certains de ses clients.

Thyrza Grey, Sybil Stamfordis et Bella Webb sont évidemment suspectes à cause de leurs activités et de leur caractère d'étrangères.  Thyrza Grey est d'origine irlandaise.  Sybil Stamfordis, d'origine grecque, est allée chercher plein de mauvais trucs en Inde et en Haïti.  Bella Webb est d'origine campagnarde, ce qui n'est pas un signe de grand raffinement.  Mais Thyrza Grey et ses compagnes  sont-elles des coupables ou de simples lunatiques ?

Les victimes ne sont pas toujours innocentes à cent pour cent.  Thomasina Tuckerton menait une bien mauvaise vie, pour une riche héritière.  Sa mort ne surprend pas.  C'est plutôt un bon débarras.  Elle était la fille d'un homme riche, remarié avec une femme de basse classe sociale, beaucoup plus jeune que lui.  Ce genre d'histoire finit souvent très mal.  La romancière déprécie la belle-mère de Thomasina, qui n'est pas très jolie, irascible, avare, intéressée et a probablement payé pour faire assassiner sa belle-fille.

Côté anecdote, on apprend que Mark Easterbrook a déjà été marié à une femme qui avait de mauvaises moeurs.  Celle-ci a été tuée "accidentellement" en Italie, à l'étranger.  Easterbrook n'avait pas le droit de tuer sa femme, mais si celle-ci meurt "accidentellement", il peut refaire sa vie.

Il peut sembler étonnant qu'un inspecteur au nom français, Lejeune, travaille en Angleterre et soit bien considéré, mais les ancêtres de Lejeune étaient huguenots, donc protestants, comme les Anglais.  Lejeune est donc du bon côté des choses.

Mr. Venables n'est pas coupable des crimes principaux, mais pas tout à fait innocent tout de même, puisque chef d'une bande de cambrioleurs.  Il sera apparemment laissé libre en échange de ses services.

Haut de la page

Archer.

Ancien mari de Jessie Davis; piquait de la marchandise dans les grands magasins; quelques condamnations; décédé.

Ardingly, David.

Maître-assistant d'histoire à Oxford; brillantissime; ami de Mark Easterbrook.

Binnes, Edith.

Ancienne servante de lady Hesketh-Dubois.

Bradley, C.R. 

Petit homme brun; yeux noirs et perçants; avocat radié du barreau; connu de la police; odieux; grassouillet; complice de Zacharias Osborne; livré à la justice ?

Brandon, Eileen.

Grande; inodore et sans saveur; connaissance de Pamela Strirling; veuve; a deux enfants.

Coppins, Mrs.

Loue des chambres; robuste; mariée; veuve ?

Corrigan, Catherine.

Cheveux roux; travaille pour les musées de Londres; dite Ginger; yeux verts; taches de rousseur; cheveux teints; va épouser Mark Easterbrook.

Corrigan, Jim.

Docteur; médecin attaché à la police; célibataire.

Dane Calthrop, Caleb.

Pasteur; révérend; mari de Mrs; charmant vieil érudit; aime les citations classiques.

Dane Calthrop, Mrs.

Femme du pasteur; déconcertante; yeux d'une beauté peu commune; cheveux gris; teint hâlé.

Davis, Jessie.

Morte; locataire de Mrs Coppins; travaillait pour un institut de sondage; veuve; vrai nom = Archer; son mari était un truand; avait quitté son mari; victime de la bande de Zacharias Osborne.

Delafontaine, Mary.

Amie d'Ariadne Oliver; 60 ans; en clinique; morte; victime de la bande de Zacharias Osborne.

Despard, Hugh.

Mari de Rhoda; perspicace.

Despard, Rhoda.

Cousine de Mark Easterbrook; femme de Hugh.

Digby, Martin.

Connaissance de Mark Easterbrook; petit neveu de lady Hesketh-Dubois.

, Doreen.

Fausse épouse de Mark Easterbrook.

, Doug.

Ami de Lou Ellis.

Dugdale, William.

Membre fort éminent de la profession médicale.

Easterbrook, Mark.

Écrivain; narrateur; célibataire; historien; déjà été marié secrètement à une femme d'origine douteuse et infidèle; sa femme s'est tuée "accidentellement" en Italie; va épouser Catherine Corrigan.

Ellis, Lou.

+- pute; cheveu triste blond cendré; taille moyenne; fortunée.

Gerahty, Mrs.

Gouvernante du père Gorman.

Gorman.

Père; prêtre catholique; vieux; assassiné; respecté de tous; victime de Zacharias Osborne.

Grey, Thyrza.

Propriétaire de l'ancienne auberge du Cheval pâle; grande femme aux cheveux gris; coiffée à la garçonne; donne dans l'occultisme; masculine; nez fort en bec d'aigle; yeux bleu clair pénétrants; écossaise par son père irlandaise par sa mère; complice de Zacharias Osborne; livrée à la justice ?

Harmondsworth, Sydney.

Mort d'une hémorragie cérébrale; était maître chanteur ?

Hesketh-Dubois, Minnie.

Lady; morte; marraine de Mark Easterbrook; vieux jeu; veuve de l'ex-gouverneur d'une île; victorienne; pas d'enfant; conservatrice indéfectible; bonne pâte mais autocratique; dite tante Min; victime de la bande de Zacharias Osborne.

Hillary, Edmund.

Sir; alpiniste.

Horsefall, Mrs.

Connaissance de Rhoda Despard.

Lee.

Sergent; policier.

Lejeune.

Inspecteur; vigoureux; cheveux noirs; yeux gris; origines françaises huguenotes; calme; ne manque pas d'imagination; compétent; marié.

Lugg.

Vieux; propriétaire du pub King's Arms.

, Luigi.

Italien; propriétaire du bistrot Luigi; frêle; à rouflaquettes.

, Milly.

Servante d'Ariadne Oliver; dragon efficace.

Macandal.

Esprit inventé par Thyrza Grey et ses complices.

Macalister, Miss.

Gouvernante d'enfants; écossaise.

Marigot, Jean-Paul.

A empoisonné sa femme une Anglaise; condamné et pendu.

, Mervyn.

Oncle de Catherine Corrigan; plus de soixante-dix ans.

, Monica.

Personnage d'Ariadne Oliver; idiote; contente d'elle.

Oliver, Ariadne.

Amie de Mark Easterbrook; Mrs; écrivain de roman policier bien connu; courte chevelure grise; aime pas Sybil Stamfordis.

Osborne, Zacharias.

Propriétaire d'une pharmacie; entre deux âges; petite taille; chauve; bonne bouille ronde; [description du coupable trop précise ? oui]; très observateur; aime pas la cuisine étrangère; moustache noire; summum de la respectabilité; avarice sordide; chef des meurtriers; patron de C.R. Bradley et de Thyrza Grey; immonde salopard; assassin du père Gorman; livré à la justice.

Parker, Lizzie.

Vieille connaissance de Rhoda Despard.

Pleydon, Gene.

Mauvais sujet; court après l'argent; ancien ami de Lou Ellis.

Redcliffe, Hermia.

Amie de Mark Easterbrook; belle; vingt-huit ans; profil grec; cheveux châtains; écrit des articles de journaux; enseigne; pratique et raisonnable; abominablement ennuyeuse; très à l'aise.

Stamfordis, Sybil Diana Helen.

Amie de Thyrza Grey; médium; vêtue avec des saris, des colliers et des scarabées; grande; mince et souple; cheveux noirs plutôt gras; sourire affecté; bouche en cul de poule; voix faible; a été en Inde et en Haïti; origine grecque; mijote des mauvais coups ?; bête; livrée à la justice ?

Stirling, Pamela.

Remarquablement stupide; amie de David Ardingly; jeune femme; coiffure sophistiquée; gigantesques yeux bleus; dite Poppy; travaille chez un fleuriste décorateur; vertueuse.

Tuckerton, Mrs.

Belle-mère de Thomasina; jeune encore; parfaitement banale; pas très jolie; irascible; yeux bleu clair; près de ses sous; richement vêtue; veuve de Thomas; deuxième femme de Thomas; beaucoup plus jeune que Thomas; a été hôtesse de bridge; son mari lui a légué seulement des revenus et non pas une fortune en propre; blonde; un peu vulgaire; avait payé Osborne pour faire assassiner Thomasina.

Tuckerton, Thomas.

Père de Thomasina; décédé; était veuf quand il a épousé sa deuxième femme; dit Tom.

Tuckerton, Thomasina Ann.

Dite Tommy Tucker; rousse; riche héritière; 20 ans; fille unique de Thomas Tuckerton; principale héritière de son père; victime de la bande de Zacharias Osborne; sa belle-mère avait payé Osborne.

Venables, Mr.

1,80 mètres; très maigre; épaules tombantes; pomme d'Adam proéminente; cheveux assez longs; nez en bec d'aigle; environ cinquante ans; [suspect d'office]; tout vu; tout fait; a eu la polio; se déplace en fauteuil roulant; a été grand voyageur; [coupable ou victime ?]; roule sur l'or; environ cinquante ans; nationalité britannique; né à l'étranger; chef d'une bande de cambrioleurs de banques; crapule surdouée pas un meurtrier; laissé libre.

Webb, Bella.

Cuisinière de Thyrza Grey; sorcière; sa mère était aussi sorcière; deux fois veuve; visage primitif et sans expression; Anglaise; livrée à la justice ?

Haut de la page

- 1 -

[Mark Easterbrook] Il m'apparut soudain que le mal était sans doute nécessairement toujours plus impressionnant que le bien. Il fallait qu'il se donne en spectacle ! Il se devait de surprendre et de lancer un défi ! C'était l'instabilité à l'assaut de la stabilité. Mais à la fin me dis-je, la stabilité vaincra toujours.


- 2 -

Il faisait assez sombre dans la bistrot [Chez Luigi] et je [Mark Easterbrook] n'y voyais pas très bien. La clientèle était composée surtout de jeunes gens. Ils faisaient partie, supposai-je vaguement de ce qu'on appelait la génération "en colère". Les filles avaient l'air de ce dont elles ont toujours l'air pour moi par les temps qui courent, c'est-à-dire crasseuses. Elles me paraissaient aussi trop chaudement vêtues. Je l'avais déjà remarqué quelques semaines auparavant, lorsque j'étais sorti dîner avec des amis. La fille qui était assise à côté de moi devait avoir une vingtaine d'années. Il faisait chaud dans le restaurant, mais elle portait un pull-over de laine jaune, une jupe noire et des chaussettes de laines noires, et la sueur lui avait coulé sur la figure tout le long du repas. Elle sentait la laine imbibée de transpiration et aussi, très fort, les cheveux sales.


- 3 -

Le salon [des Dane Chalthrop] était grand et assez misérable. Un énorme massif d'arbustes, que personne ne paraissait avoir eu le courage d'émonder, lui faisait de l'ombre. Mais pour Dieu sait quelle raison, cette obscurité n'avait rien de triste. Au contraire, elle était accueillante. Les grands fauteuils râpés portaient l'empreinte de tous les corps qui y avaient pris place au cours des années. Sur la cheminée, une grosse pendule tictaquait avec une pesante et agréable régularité. Ici, on trouverait toujours le temps de parler, de dire ce que l'on avait à dire, de se reposer des soucis de l'extérieur.

Haut de la page