Poirot : A.B.C. contre Poirot (1935)

Tous les titres :

A.B.C. contre Poirot

À l'hôtel Bertram

Affaire Prothéro ( L')

Aventure de l'"Étoile de l'Ouest" (L')

Aventure de l'appartement bon marché (L')

Aventure du tombeau égyptien (L')

Cadavre dans la bibliothèque (Un)

Cartes sur tables

Chat et les pigeons (Le)

Cheval à bascule (Le)

Cheval pâle (Le)

Cinq heures vingt-cinq

Cinq petits cochons

Club du mardi (Le)

Couteau sur la nuque (Le)

Crime d'Halloween (Le)

Crime de l'Orient-Express (Le)

Crime de Regent's Court (Le)

Crime du golf (Le)

Demoiselle de compagnie (La)

Destination inconnue

Dernière énigme (La)

Disparition de Mr. Davenheim (La)

Dix petits nègres

Double péché

Drame en trois actes

Énigme du testament de Mr. Marsh (L')

Enlèvement du Premier Ministre (L')

Flux et le reflux (Le)

Géranium bleu (Le)

Guêpier (Le)

Heure zéro (L')

Homme au complet marron (L')

Indice de trop (Un)

Indiscrétions d'Hercule Poirot (Les)

Jeux de glaces

Lingots d'or (Les)

Maison biscornue (La)

Major parlait trop (Le)

Mémoire d'éléphant (Une)

Meurtre au champagne

Meurtre de Roger Ackroyd (Le)

Meurtre en Mésopotamie

Meurtre sera commis le ... (Un)

Mort avait les dents blanches (Le)

Mort n'est pas une fin (La)

Mort sur le Nil

Motif contre occasion

Mrs Mac Ginty est morte

Mystère de Hunters's Lodge (Le)

Mystère du bahut espagnol (Le)

Mystère du vase bleu (Le)

Mystérieuse affaire de Styles (La)

N. ou M.

Némésis

Noël d'Hercule Poirot (Le)

Noyée au village (Une)

Nuit qui ne finit pas (La)

Pendules (Les)

Pension Vanilos

Plume empoisonnée (La)

Poignée de seigle (Une)

Poirot joue le jeu

Poirot quitte la scène

Pouce de saint Pierre (Le)

Poupée de la couturière (La)

Quatre (Les)

Quatre suspects (Les)

Rendez-vous à Bagdad

Rendez-vous avec la mort

Retour d'Hercule Poirot (Le)

Rêve (Le)

Sanctuaire d'Astarté (Le)

Sept cadrans (Les)

Seuil ensanglanté (Le)

Signal rouge (Le)

S.O.S.

Témoin indésirable

Témoin muet

Témoin à charge

Trio à Rhodes

T.S.F.

Train bleu (Le)

Tragédie de Mardson Manor (La)

Train de 16 h 50 (Le)

Troisième fille (La)

Vacances d'Hercule Poirot (Les)

Vallon (Le)

Vol d'un million de dollars de bons

Dans A.B.C. contre Poirot d'Agatha Christie, des meurtres sont commis par un assassin qui défie Hercule Poirot.  L'enquête est difficile parce que les victimes n'ont rien en commun.  Le coupable semble les choisir uniquement selon l'ordre alphabétique.  On remarque toutefois que les deux premières victimes sont pauvres, alors que la troisième est riche.  La dernière victime est-elle la seule qui compte réellement ?

Alice Ascher, la première victime, n'a jamais eu de chance.  Sa vie est marquée par le désordre familial.  Elle mène une existence très misérable, séparée de son mari, un Allemand (un étranger) devenu un ivrogne plus ou moins clochard, qui lui demande de l'argent et la menace.  On voit un peu, ici, l'attitude fataliste qu'on avait, au 19ème siècle, face aux problèmes conjugaux.  L'attitude abusive du mari n'est pas explicitement condamnée.  La police ne le met pas en prison.  Alice Ascher ne semblait pas avoir d'autres choix que de tolérer les menaces et les demandes de son mari.  La punition la plus évidente des deux époux est la misère.  La discorde familiale entraîne la ruine du ménage et le mari et la femme sont frappés également.  Au 19ème siècle, la séparation n'existait pas.  Quand le bateau coulait, tout le monde coulait avec.  Du point de vue d'Agatha Christie, la mort d'Alice Ascher n'est pas une grande perte, presque une délivrance.  Alice n'était pas une princesse.

La deuxième victime, Elisabeth Barnard, était une serveuse de café (milieu de l'hôtellerie) volage.  C'était une "petite dinde", qui "adorait aller au bal et recevoir des compliments".  "Jolie et écervelée", elle "sortait avec n'importe qui", même des hommes mariés.  Elle était fiancée avec Donald Fraser qui lui faisait des crises de jalousie et ne comprenait pas qu'elle "sorte avec d'autres".  Comparée à Elisabeth, sa soeur Megan est un modèle de vertu.  Megan est la "fille laide" et sérieuse de la famille.  Megan critiquait la légèreté de sa soeur.  A la fin, c'est Megan que Donald Fraser se propose d'épouser.  La mort d'Elisabeth est plutôt un bon débarras.  C'est l'élimination de la mauvaise jeune fille au profit de la bonne.  Ce qui veut dire que la vertu est importante pour les femmes.  Les femmes honorables sont préférées aux putes.  Voir aussi La Marie du Port, Train de nuit, Au Rendez-Vous des Terre-Neuvas, Le Blanc à lunettes et Chez les Flamands, des romans de Simenon.

Donald Fraser, le fiancé d'Elisabeth était jaloux et violent et "lorsqu'il se mettait en colère perdait toute mesure".  On peut en conclure que le manque de vertu est une faute très grave pour les femmes, que l'homme a autorité sur la femme, qu'il peut lui demander des comptes et que la femme doit subir même les abus de l'homme.

La troisième victime, Carmichael Clarke est différente des deux autres.  C'est un riche médecin retraité.

Qui a bien pu commettre les crimes ?  Si on accepte l'hypothèse d'un meurtrier en série uniquement guidé par sa folie, Alexandre-Bonaparte Cust paraît un bon coupable.  C'est même un trop bon suspect.  Il est trop mal foutu.  Il est connu trop tôt dans le roman pour être le meurtrier véritable.  Cust est un leurre.

Si l'on admet que seule la mort de Carmichael Clarke a un sens, qui peut profiter du crime ?

Cela pourrait être l'épouse, si elle était en bonne santé et si elle avait un amant, mais elle est clouée au lit atteinte d'un cancer incurable.  L'autre suspect est tout bêtement Franklin, le frère de Carmichael, un aventurier infantile et irresponsable, qui n'a pas de revenus personnels.  Franklin a effectivement assassiné son frère pour s'emparer de sa fortune et épouser Thora Grey.

La maison de Carmichael abrite une situation potentiellement explosive, créée par la présence sous le même toit d'une épouse malade et d'une jolie servante ou secrétaire.  La même situation existe dans La plume empoisonnée.  Il doit s'agir d'une situation stéréotypée chère à Agatha Christie.  Il n'est pas difficile d'imaginer que, dans une petite ville ou un petit village, l'imagination populaire s'excite facilement à propos d'une maison où on retrouve un mari coincé entre une épouse vieillissante, acariâtre ou malade et une jolie secrétaire ou servante.  Soit que le mari fasse la cour à la servante, soit que la servante tente de séduire le mari.

On retrouve entre l'épouse, Charlotte Clarke et la secrétaire Thora Grey, l'opposition entre la femme honorable et la pute.  Charlotte Clarke n'a jamais aimé Thora Grey et elle la met finalement à la porte.  De prime abord l'épouse peut sembler une femme désagréable, alors que la jolie et séduisante Thora mériterait toute notre sympathie.  En fait, Charlotte a la réaction instinctive normale d'une épouse vertueuse en face d'une aventurière qui était prête à épouser n'importe lequel des deux frères Clarke, pourvu qu'il soit fortuné.  Les frères Clarke, comme le capitaine Hastings, étaient séduits par la belle Thora, mais le sage Poirot, lui, pouvait voir au-delà des apparences et réservait sa sympathie à l'épouse malade.

Quelques mots sur deux derniers personnages : Albert Riddel et James Partridge.

Albert Riddel, un homme plutôt antipathique, a une épouse irascible qu'il traite durement, sans être vraiment dénoncé, illustrant une fois de plus le fatalisme du 19ème siècle quant aux problèmes familiaux.  Riddel est aussi un mauvais témoin.  Il collabore avec réticences avec la police, c'est pourquoi il est déprécié.

James Partridge, lui, est le bon témoin.  C'est un employé de banque, donc, en principe, un honnête homme.  Il est décrit sous un jour bien plus favorable que Riddel, illustrant la préférence d'Agatha Christie envers ceux qui servent bien la justice.  Cette différence de traitement entre les bons et les mauvais témoins se constate aussi abondamment chez Simenon.

L'intrigue de ce roman ressemble un peu à celle de Maigret a peur de Simenon, où deux victimes sans intérêts sont sacrifiées pour camoufler le seul crime vraiment important.

Haut de la page

Anderson. 

Colonel; chef constable.

Ascher, Alice.  

Vieille femme; tenancière d'un petit bureau de tabac; assassinée; mariée à un ivrogne qui lui empoisonnait l'existence; femme de Frantz; a été cuisinière; donnait de l'argent à son mari; pas d'enfants; près de 60 ans; tante de Mary Drower; séparée de son mari; si brave femme; a dû être jolie; sans autre famille que Mary Drower et Frantz; pauvre; quand elle se mettait en colère était une véritable furie; victime de Franklin Clarke.

Ascher, Frantz. 

Ivrogne; a menacé plusieurs fois de tuer sa femme; peu recommandable; vit séparé de sa femme; Allemand; a été valet de chambre; mari d'Alice; insultait et menaçait sa femme; la boisson le rendait fou; maltraitait sa femme; loque; brute; soutirait de l'argent à sa femme; triste spécimen d'humanité; yeux chassieux; vieux démon; vaurien; regard sournois; bandit.

Ball. 

Propriétaire de l'Hôtel du Cygne blanc; corpulent; esprit lourd; démarche traînante; forte odeur de bière; louait une chambre à Alexandre-Bonaparte Cust; énorme.

Barnard, Elisabeth.  

Serveuse de café; jeune fille; habite chez ses parents; 23 ans; étranglée avec sa propre ceinture; vive et avenante; jolie; dite Betty; pas du genre à plaisanter et à rire avec le premier venu ?; petite dinde; sotte; adorait sortir aller au bal et recevoir des compliments; joliesse assez commune; sortait avec n'importe qui; fiancée de Donald Fraser; trompait Donald; sortait avec un homme marié; ne pouvait souffrir Milly Higley; jolie et écervelée; frivole; coquette; croyait que Franklin Clarke était marié; victime de Franklin Clarke.

Barnard, Megan.  

Employée dans un bureau de Londres; sœur aînée d'Elisabeth; cheveux noirs; pas belle mais possède une vitalité débordante; séduisante; fille laide de la famille; pensait que sa sœur courait à sa perte; très intelligente; franche; va épouser Donald Fraser ?; critique Elisabeth.

Barnard, Mr.  

Père d'Elisabeth et Megan; fort gaillard de 55 ans; mari de Mrs; à sa retraite.

Barnard, Mme.  

Mère d'Elisabeth et Megan; immense douleur.

Bert.  

Un des frères de Mme Marbury; habite le Canada.

Brunskill, M.  

Patron d'une agence immobilière; associé de M. Court; patron de Donald Fraser.

Capper.  

Individu extraordinaire; a commis trois crimes; paraissait sain d'esprit; arrêté par l'inspecteur Crome; assassin d'enfants.

Carter. 

Chef inspecteur de la police du Sussex.

Clarke, Carmichael.  

Sir; assassiné; spécialiste réputé des affections de la gorge; n'exerce plus; important; large aisance; collection de poteries et porcelaines chinoises; marié à Charlotte; sans enfants; a hérité une fortune considérable d'un oncle; frère de Franklin; soucieux et inquiet à cause de sa femme malade; médecin; très bonne santé; atteignait la soixantaine; dit Car; tendresse croissante pour Thora Grey; victime de Franklin Clarke.

Clarke, Charlotte.  

A un cancer incurable; ne saurait vivre longtemps; sa maladie tourmente son mari; presque constamment sous l'effet de la morphine; se rend pas compte de ce qui se passe autour d'elle; cerveau détraqué; lunatique et capricieuse; a pris Thora Grey en grippe; la met à la porte; beaucoup souffert; a jamais aimé Thora Grey; démon de la jalousie envers Thora; veuve de Carmichael.

Clarke, Franklin.  

Grand gaillard blond; visage bronzé; frère de Carmichael; hérite de son frère; épaules larges; verbe haut; âme d'un collégien; amoureux de Thora Grey ?; éternellement gamin; nature chevaleresque; naïf; sot; joueur; mentalité puérile; plus grand mépris pour la vie humaine; chauvinisme anglais; vie aventureuse; jalousie féroce envers Carmichael; cynisme; tente de se suicider; a simulé une série de meurtres pour camoufler celui de Carmichael; voulait utiliser Cust comme bouc émissaire; livré à la justice; meurtrier d'Alice Ascher, Carmichael Clarke, Elisabeth Barnard et George Earlsfield.

Cole.  

Avocat de la défense de Cust; associé de Maynard.

Court, M.  

Patron d'une agence immobilière; associé de M. Brunskill; patron de Donald Fraser.

Crome.  

Jeune inspecteur de Scotland Yard; silence d'homme supérieur; élégant; imbu de lui-même; perspicace; air protecteur; dédaigneux; façons autoritaires; prétentieux; répète toujours "Ah; bah !"; manières agaçantes; remarquable policier.

Cust, Alexandre-Bonaparte.  

Myope; taille élevée; dos voûté; air de chien perdu; maboul; migraines; légèrement timbré; un peu détraqué ?; tenue dépenaillée; voûté; porte des lunettes; âge moyen; air mou; complètement effacé; a jamais eu de sœur; a toujours été la risée des autres; épileptique; deux prénoms pompeux; a fait la guerre; blessure à la tête; mère ambitieuse; maladroit; souffre-douleur; médiocre; mère morte jeune; représentant en bas de soie; joue très bien aux dominos; stupide; insignifiance; va écrire son autobiographie pour les journaux.

Deveril.  

Vieux valet de chambre de Carmichael Clarke.

Dover.  

Policier.

Drower, Mary.  

Femme de chambre; nièce d'Alice Ascher; aimait beaucoup sa tante; mère morte; nièce de Tom et Harry; compte quitter son emploi et retourner à Londres; aime pas la campagne.

Fowler, Edie.   

Fille de Mrs; propreté douteuse.

Fowler, Mrs.  

Voisine d'Alice Ascher; visage maigre; mère d'Edie; pauvre.

Fraser, Donald.  

Fiancé d'Elisabeth Barnard; employé à l'agence immobilière Court et Brunskill; beau garçon; toujours vêtu avec élégance; jaloux et violent; un peu renfermé; prend tout au sérieux; ne comprenait pas que Betty sorte avec d'autres; se brouillait avec Betty; lorsqu'il se mettait en colère perdait toute mesure; a menacé Elisabeth de mort; sympathie de Hastings; cheveux rouge flamme; figure marquée de taches de rousseur; timide; visage menaçant; fureur; fou de jalousie; Écossais; dit Don; va épouser Megan Barnard ?; [même situation que La Marie du port de Simenon : l'homme épouse la sœur qui est la plus sérieuse].

Glen. 

Inspecteur de la police; grand blond au sourire agréable.

Grey, Thora.  

Secrétaire de Sir Carmichael Clarke depuis deux ans; blondeur scandinave; yeux gris clair; teint pâle transparent et lumineux des norvégiennes ou des suédoises; 27 ans; aussi intelligente que décorative; très belle; fait de la couture; renvoyée par Charlotte Clarke; profonde admiration pour Franklin Clarke; âme bien trempée; intelligente; fort jolie; s'habille à ravir; ange; menteuse; orpheline; intrigante; jeune ambitieuse; voulait épouser Carmichael ou Franklin Clarke.

Hartigan, Tom.  

Grand jeune homme; physique agréable; fiancé de Lily Marbury; dénonce Cust à la police; va épouser Lily Marbury ?

Harry.  

Oncle de Mary Drower; frère d'Alice Ascher; parti pour l'Amérique du Sud.

Hastings, Arthur.  

Capitaine de l'Armée britannique; ami d'Hercule Poirot; marié; a un ranch en Amérique du Sud; calvitie naissante; manque complètement de jugeote; vive sympathie pour Donald Fraser; amoureux de Thora Grey; déborde d'indulgence envers les jolies filles.

Higley, Milly. 

Autre serveuse du Café de la Chatte rousse; très comme il faut; grosse fille dodue; cheveux noirs; joues roses; yeux marron; jalouse d'Elisabeth Barnard.

Jameson.  

Policier.

Japp.  

De Scotland Yard; chef inspecteur; manque de tact agaçant; bien vieilli; insolent et lourd d'esprit.

Jérôme.  

Vieux militaire; colonel; a trouvé le cadavre d'Elisabeth Barnard.

Kelsey.  

Jeune inspecteur; air intelligent et aimable.

Leadbetter, Mr.  

Admirateur de Katherine Royal; désapprouve les courses, les cartes, la boisson et le tabac; fanatique de cinéma; piètre témoin; témoin du meurtre de George Earlsfield.

Lionel. 

Sir; sous-chef de la police.

Lucas.  

Jeune avocat; débute au barreau; veut étonner le public.

Marbury, Lily.  

Jeune fille; fiancée de Tom Hartigan; prévient Cust de l'arrivée de la police; excellent cœur; jolie; fille de Mrs; va épouser Tom Hartigan ?

Maynard.  

Avocat de la défense de Cust; associé de Cole.

Merrion, Miss.  

Patronne du Café de la Chatte rousse; patronne d'Elisabeth Barnard; maigre; 40 ans; cheveux carotte; féline et rousse.

Parnell, Geoffret.  

Spectateur au cinéma.

Partridge, James.  

Dernière personne à avoir vu Alice Ascher en vie; employé de banque; sec et maigre; bout d'homme; yeux de hibou; sens du devoir.

Poirot, Hercule.  

Ami d'Arthur Hastings; florissant de santé; se teint les cheveux; fier de ses moustaches; a pris sa retraite voilà quelques années; ne s'occupe que de la crème des crimes; a failli être tué; minutieux; Belge; célèbre; détective privé; si grand homme; arrogant; réserve sa pitié pour les vieilles dames souffrantes; un peu gaga ?; charlatan ?; poseur ?; sale étranger; grand homme.

Rice. 

Inspecteur; policier.

Riddel, Albert.  

Poseur de rail; a une épouse irascible; hostile; géant à la figure large et aux petits yeux méfiants; fort en colère; dur avec sa femme; réticent à collaborer avec la police; air féroce; brute; nerveux; violent; est entré dans le commerce d'Alice Ascher alors que celle-ci était probablement morte.

Royal, Katherine.  

Actrice; joue dans le film Aux petits des oiseaux; cheveux d'or.

Rose. 

Ancienne aubergiste et patronne de Mme Ascher; à sa mort a laissé un petit héritage à Mme Ascher.

Stoneman.

Assassin en 1929; tentait de supprimer tous ceux qui lui suscitaient le moindre ennui.

Strange. 

Fichu bonhomme; quarantaine d'années; ingénieur des mines; a une très haute opinion de sa personne; fournit un alibi à Cust; imbu de lui-même.

Stroud, Mary.  

Rondelette; yeux en boules de loto; servante à l'Hôtel du Cygne blanc.

Thompson. 

Médecin aliéniste; fameux; très agréable; évite les termes techniques.

Tom.  

Oncle de Mary Drower; tué à la guerre; frère d'Alice Ascher.

VEUVE. 

Veuve d'un condamné à mort; entreprit d'empoisonner les jurés qui ont condamné son mari; arrêtée.

Wells. 

Policier; inspecteur.

Willows, Dick. 

Ami de Frantz Ascher.

Haut de la page